Plein écran

La veuve de Jean-Luc Delarue "vit dans la peur"

Anissa Delarue n'est pas tranquille. La jeune femme doit faire face à des menaces et des agressions depuis la disparition de son mari, une situation qui commence à lui peser.

La veuve de Jean-Luc Delarue ne parvient pas à retrouver une vie normale depuis la disparition de l'animateur. Anissa, 30 ans, subit des pressions qu'elle ne comprend pas.

Selon Le Point, la jeune femme a été cambriolée la semaine dernière par des voleurs visiblement très bien renseignés, qui lui ont dérobé une statue de Paul McCarthy estimée à plusieurs miliers d'euros. Cet objet figurait sur le testament de Jean-Luc Delarue, paru en ligne dernièrement. "En lisant le testament, tout le monde a pu prendre connaissance du patrimoine, des oeuvres, et même de son adresse personnelle. On a voulu la terroriser, lui faire peur", a expliqué un proche de la veuve au Point.

Ce n'est pas tout. Anissa se sent "épiée", et est régulièrement insultée ou agressée, notamment lorsqu'elle se rend sur la tombe de Jean-Luc Delarue.

"Elle ne parvient pas à faire son deuil. Elle ne dort plus de la nuit, elle vit dans la peur, elle a reçu des menaces... Pourtant, elle s'est toujours montrée discrète depuis le début et ne comprend pas cet acharnement à son encontre", peut-on lire dans Le Point.

Suite au cambriolage et à "l'agitation suspecte" dans la rue d'Anissa ces derniers temps, une enquête a été ouverte.