Plein écran
Johnny Hallyday © AFP

Laurence Favalelli: “Johnny Hallyday avait toute sa tête quand il a déshérité ses enfants”

L’ancien agent artistique de Laeticia Hallyday affirme que le chanteur “n’était pas quelqu’un qu’on influençait”.

Laurence Favalelli, celle qui a partagé la vie du clan Hallyday pendant sept ans, se confie aujourd’hui dans un livre qui ne cesse de faire du bruit. Pour elle, il n’y a aucun doute: Johnny Hallyday était affaibli physiquement par la maladie, mais avait la pleine capacité de son cerveau. Au sujet du choix de déshériter ses aînés, elle déclare qu’on lui a toujours dit que c’était Johnny qui avait eu l’idée et qu’il n’était pas une personne influençable. “Ce n’est pas quelqu’un à qui on fait signer un bout de papier en lui forçant la main”, dit-elle. “Il avait toute sa tête”. 

Très tôt, l’assistante s’est doutée que le cas de Laura Smet poserait problème. Elle évoque un déjeuner, un mois avant la mort du taulier, où Laeticia aurait dit en parlant de Laura et de David: “Ils ont raison de s’inquiéter, ils n’auront rien”.

Interviewée sur RTL France, Laurence Favalelli s’en prend à Laeticia mais aussi à Johnny, qu’elle qualifie de “capricieux, colérique, exigeant”. Laeticia lui rapportait tout ce qu’elle endurait comme caprices, tout ce qu’un “artiste égocentrique” demandait. “Mais Laeticia voulait vivre comme ça, dans l’abnégation”, précise-t-elle. 

Un climat particulier

Laurence Favalelli raconte à coup d’anecdotes le climat particulier dans lequel vivait Johnny. À sa mort, on aurait entendu un cri dans la maison de Marne-la-coquette: “donne ton téléphone”. Laeticia aurait en effet prié sa grand-mère de ne pas envoyer de messages à tout le monde pour annoncer la mort de son mari. C’est un “vaudeville”, explique l’ancienne assistante. 

Un vaudeville qu’elle a voulu quitter tant elle ne supportait plus de vivre dans la “stratégie de communication moderne” imposée par Laeticia. “C’est une calculatrice obsédée par son image, qui ne pense qu’à poster des photos sur Instagram”, dit-elle.

Plein écran
Laeticia Hallyday était à Paris, le 20 novembre pour travailler sur l' hommage “Johnny Hallyday, un soir a l'Olympia”. © Photo News