Plein écran
© Photo News

Le beau geste de Jean-Jacques Goldman pour aider les plus démunis

Pour venir en aide aux plus démunis, Jean-Jacques Goldman ne se contentait pas que de chanter au sein des Enfoirés. Le chanteur est en effet impliqué auprès du Samu Social sur le terrain depuis de longues années. 

Michel Drucker et le scénariste Philippe Caverivière, ont évoqué la carrière de Jean-Jacques Goldman sur le plateau de “Vivement Dimanche”. Les deux hommes ont ainsi évoqué l'implication du chanteur au sein des Enfoirés, qu'il a quitté en 2016  “Quand il était aux Restos [du Cœur], quand on était en tournée, il ne quittait pas la salle”, a ainsi expliqué Philippe Caverivière. “Pendant une semaine, on part à Toulouse, à Bordeaux, à Nice,... Il dormait sur place. Pour dire la quantité de travail que c’est de faire Les Restos du Cœur. Les artistes sont à l’hôtel (...) lui il dormait sur place”.

Soucieux d’assurer la bonne organisation de la tournée et de la récolte des fonds, Jean-Jacques Goldman ne quittait donc jamais la salle. 

Mais le chanteur ne se contentait pas de monter sur scène pour venir en aide aux démunis. Toujours selon Philippe Caverivière, ce dernier est également impliqué sur le terrain. “Jean-Jacques Goldman c’est aussi quelqu’un qui, avec le Samu social, a fait des maraudes. Pendant des années, dans l’anonymat complet - en-dehors des Restos du Cœur et de la vitrine - il allait faire des maraudes de nuit pour donner de la nourriture aux personnes sans domicile fixe. Personne ne le savait, mais il le faisait”.