Plein écran
© DR

Le nouveau combat de Kim Kardashian: qui est le meurtrier qu’elle veut faire libérer?

Kim Kardashian a un intérêt prononcé pour le droit. Elle continue à militer pour la libération de certains prisonniers. Cette semaine, elle a raconté l’histoire de Kevin Keith, 55 ans, en prison pour le meurtre de trois personnes. 

L’homme est derrière les barreaux depuis 1994 et est détenu dans l’Ohio. Il a été reconnu coupable d’avoir tiré sur Marichell Chatman, sa fille de 4 ans et sa tante Linda. Le petit-ami de Marichell et ses deux jeunes cousins ont été blessés mais ont survécu à la tragédie.

Kevin Keith a été condamné à mort. Treize jours avant son exécution, sa peine a été commuée à la prison à perpétuité en raison de questions soulevées sur le déroulement de son procès. C'était en 2010. Kevin Keith essaie actuellement de persuader un juge de Cleveland d’ordonner un nouveau procès.

“J’ai entendu parler du cas de Kevin Keith l’an dernier et plus j’en apprends à son sujet, plus je crois que le monde a besoin d’entendre ce qui lui est arrivé”, a écrit Kim sur Twitter. Elle a confié avoir été impressionnée par les “programmes qu’il a mis en place pour aider les autres à s’améliorer”. “Tant de preuves ont été découvertes prouvant l’innocence de Kevin. J’espère que la justice sera bientôt rendue et qu’il sera relâché.”

Kevin Keith connaissait les victimes. Il a été identifié par des témoins oculaires douteux et un travail médico-légal bâclé. Le médecin légiste de l’affaire avait été licencié dans la foulée. Un autre suspect avait été mis à disposition de la police mais son cas n’a jamais été étudié de près.

Kim Kardashian s’implique de plus en plus dans les questions de justice pénale. Elle a notamment demandé à Donald Trump de libérer une grand-mère condamnée à la prison à perpétuité sans libération conditionnelle possible pour des méfaits liés à la drogue.