Lindsay Lohan tente de retirer un enfant sans-abri à sa famille

VideoAlors qu'elle séjournait à Paris pour la Fashion Week, la star s'est filmée en train de proposer avec insistance à une famille de sans-abri d'emmener l'un de leurs enfants à l'hôtel.

Lindsay Lohan imaginait sans doute faire un geste charitable en venant à la rencontre d'une famille de sans-abri dans les rues de Paris. Mais sa vidéo publiée en direct sur Instagram ce samedi 29 septembre, et depuis supprimée, a provoqué l'indignation des internautes.

Au début de la séquence, l'actrice américaine demande à un couple et leurs deux enfants, qu'elle estime être "des réfugiés syriens", ce dont ils ont besoin. D'abord souriants, les parents ne semblent pas comprendre ce que l'Américaine leur propose. Elle tente alors de sortir quelques phrases en arabe avant de focaliser son attention sur l'un des deux enfants du couple. "Est-ce que tu veux aller à l'hôtel ce soir? Tu veux regarder des films? Allez, viens!", lui lance-t-elle.

Lorsque la famille tente de fuir, Lindsay Lohan finit par devenir agressive. "Je ne partirai pas sans toi! Vous ruinez la culture arabe en faisant ça", s'écrie-t-elle, accusant les parents de faire du "trafic d'enfants".  

À la fin de la vidéo, l'actrice tente d'attraper le petit garçon par la main pour l'emmener de force avec elle, mais sa mère intervient et finit par la pousser. au sol. "Je suis sous le choc", déclare-t-elle, toujours en train de se filmer.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont dénoncé le comportement de la star. 

"Si vous pensiez que les dernières 48 heures ne pouvaient pas être pires, j'ai une mauvaise nouvelle. Lindsay Lohan est en train de harceler et d'essayer de kidnapper une famille de réfugiés qu'elle a vue dans les rues de Paris tout en étant saoule, et en train de le diffuser en direct au monde entier sur Instagram".

"Lindsay Lohan semble avoir perdu la tête. Elle a besoin d'aide, pas de faire des vidéos cinglées en direct sur Instagram dans les rues de Paris. Personne ne s'occupe d'elle?"