Plein écran
© photo_news

Lori Loughlin est "choquée" qu'on la traite de "tricheuse"

L'actrice de "La fête à la maison" risque jusqu'à 40 ans de prison.

Lori Loughlin et son mari, Mossimo Giannulli, sont accusés d'avoir déboursé 500.000 dollars de pots-de-vin pour faciliter l'entrée de leurs deux filles à l'université de Caroline du Sud (USC).

Mais contrairement à Felicity Huffman, qui assume la responsabilité de ses actes et se dit "honteuse" d'avoir trahi sa fille, Lori a choisi de plaider non coupable. Inculpée pour "association de malfaiteurs en vue de transférer frauduleusement des fonds" et "blanchiment d'argent", elle risque jusqu'à 40 ans de prison.

"Cette affaire représente un stress indescriptible pour elle et sa famille", explique une source proche de Lori Loughlin à People. "Ils acceptent les blagues à leur sujet mais ils sont choqués qu'on les traite de tricheurs. On est en train de les détruire."

Pour éviter une peine de prison, l'actrice de "La fête à la maison" et son mari ont refusé de passer un accord avec le bureau du procureur. Mais un procès est désormais possible. "L'idée d'aller au procès est terrifiante pour Lori. Tout va ressortir, elle n'aura plus aucune vie privée vu l'immense intérêt du public et des paparazzi pour cette affaire."