Plein écran
Lucie Lucas © Instagram

Lucie Lucas, l’héroïne de “Clem” dénonce le viol qu’elle a subi à l’adolescence

Pour ajouter son témoignage et éveiller la société, la comédienne a choisi de raconter sa souffrance via son compte Instagram. Dans une lettre ouverte, elle raconte le viol qu’elle a subi à l’adolescence, le deuxième infligé par un ex-petit ami, mais aussi toutes les agressions sexuelles qu’elle a dû vivre pendant sa carrière.

“J’aimais le théâtre, mais je n’aimais pas que mon professeur tâte mes seins naissants et remonte sa main le long de mes cuisses chaque fois que je me trouvais à côté de lui”, raconte Lucie Lucas. 

La jeune femme de 33 ans se souvient aussi de cette époque où elle aimait en secret ce garçon de deux ans son aîné: “Mais je n’ai pas aimé qu’il s’en aperçoive et qu’il me viole dans sa cave quand je pleurais toutes les larmes de mon corps en disant non, mais que je ne criais pas ni me débattais pour épargner ma mère qui attendait dans sa voiture à quelques mètres de là, que je finisse ‘mes adieux romantiques’”.

Lucie Lucas a choisi de s’exprimer le soir de la manifestation contre les violences faites aux femmes qui a eu lieu à Paris, le samedi 23 novembre. En saluant l’acte d’Adèle Haenel, elle insiste sur son souhait d’éveiller la société “avec tous ses individus, et tendre vers le respect et l’épanouissement de chacun dans l’équité et la justice”.