Plein écran
© photo_news

Mila Kunis menacée pour avoir refusé de poser nue: sa réponse puissante

Mila Kunis raconte avoir été menacée par le producteur de l'un de ses films parce qu'elle refusait de poser seins nus pour promouvoir leur travail. L'homme, dont elle tait le nom, lui a dit: "Vous ne travaillerez plus jamais dans cette ville."

Plein écran
© photo_news

"Voilà ce qu'un producteur m'a dit quand j'ai refusé de poser à moitié nue en couverture d'un magazine masculin pour promouvoir notre film", écrit-elle dans une tribune puissante à lire ici. "J'étais livide et pour la première fois de ma carrière, j'ai dit non. Et devinez quoi? Le monde ne s'est pas écroulé. Le film a fait rentrer beaucoup d'argent et j'ai travaillé dans cette ville encore et encore. Ce que le producteur ne pourra jamais réaliser, c'est qu'il a dit tout haut la peur que chaque femme ressent quand elle est confrontée à des préjugés sexistes sur son lieu de travail."

Mila Kunis encourage les femmes à se lever et à dire non. "On nous conditionne à croire que si nous parlons, nos possibilités de survie seront menacées. Que se lever pour défendre notre territoire mènera à notre perte. Nous ne voulons pas être chassée du bac à sable pour avoir été une salope. Nous compromettons donc notre intégrité pour maintenir les choses en place en espérant qu'un changement se produise", écrit l'actrice, enceinte de son deuxième enfant.

Elle revient sur l'étude qui annonce qu'il faudra encore attendre 136 ans pour que les femmes soient payées autant que les hommes, pour le même travail. "Tout au long de ma carrière, il y a eu des moments où j'ai été insultée, mise à la porte, payée moins, ignorée de façon originale et diminuée en fonction de mon genre. J'ai toujours essayé de laisser aux gens le bénéfice du doute: peut-être qu'ils avaient plus de connaissance, d'expérience, peut-être que j'avais raté quelque chose. J'ai appris que pour réussir en tant que femme dans cette industrie, je devais jouer selon les règles du club des garçons. Mais en vieillissant, je me suis rendue compte que c'était des conneries. Et que j'étais complice de tout ça parce que je le permettais."

Résumée à son mariage et sa capacité à procréer
Elle se souvient encore qu'un producteur l'a un jour résumé dans un mail de cette façon: "Mila est une méga star. Une des plus grandes actrices d'Hollywood et bientôt l'épouse d'Ashton et mère d'un bébé." Elle se souvient du choc ressenti. "Il a réduit ma valeur à ma relation avec un homme qui a réussi et à ma capacité à faire un enfant. (...) Ce sont ces mêmes commentaires que les femmes encaissent jour après jour dans les bureaux, au téléphone ou dans des mails." Ce sont, à ses yeux, de "micro-agressions".

Elle a donc décidé de relever tous les commentaires allant dans ce sens. "Je vais les aborder de front. Je vais m'arrêter et faire de mon mieux pour éduquer la personne en face de moi." Elle espère ne pas être la seule. Mesdames, à vous de jouer.

Plein écran
© photo_news