Plein écran
Neuf ans séparent ces deux photos de Rebecca Black, aujourd’hui âgée de 22 ans. © Instagram @msrebeccablack / capture d'écran YouTube

Moquée pour sa chanson “Friday”, Rebecca Black a un message à faire passer

En 2011, Rebecca Black s’était attirée les railleries des internautes du monde entier pour sa chanson “Friday” alors qu’elle n’était encore qu’une adolescente. Neuf ans plus tard, la Californienne, qui a bien changé, a posté un message émouvant sur les réseaux sociaux dans lequel elle revient sur le cyber-harcèlement dont elle a été victime. Une épreuve dont elle ne s'est jamais vraiment remise.

Le nom de Rebecca Black ne vous évoque peut-être pas grand chose. La chanteuse a connu son heure de gloire, si on peut l’écrire ainsi, il y a une petite dizaine d’années.

En 2011, l’Amérique est alors en pleine “Bieber Fever” et de nombreux adolescents en quête de reconnaissance se lancent dans la musique en espérant marcher sur les traces du jeune Canadien mécheux. C’est le cas de Rebecca Black, 13 ans à l’époque, qui sort “Friday”, une chanson dans laquelle elle s’impatiente de voir le week-end arriver pour sortir avec ses amis. (Lire la suite sous la vidéo)

Un phénomène Internet

La jeune fille ne sera pas épargnée par les internautes, qui se moquent allègrement de sa chanson, devenue un phénomène Internet et qualifiée de “pire chanson du monde.” De nombreuses parodies ont depuis vu le jour et l'adolescente, harcelée, fut victime d’un véritable acharnement numérique.

Une épreuve qui l’a profondément marquée. Onze ans plus tard, elle en subit toujours les conséquences, comme elle l’explique dans un message publié sur Instagram.

“Le temps panse les blessures et rien n’est définitif”

“Par-dessus tout, j’aimerais pouvoir remonter dans le temps et parler à la fille de 13 ans que j’étais, si honteuse et si effrayée par le monde. À la fille de 15 ans qui avait l’impression de n’avoir personne à qui parler de la dépression qu’elle a traversée. À la fille de 17 ans qui n’allait à l’école que pour se faire jeter de la nourriture dessus, ainsi que sur ses amis. À la fille de 19 ans à qui quasiment tous les producteurs/compositeurs ont dit qu’ils ne travailleraient jamais avec elle. Et bordel, à celle que j’étais il y a quelques jours, dégoutée quand elle regardait dans un miroir! J’essaie de me rappeler que chaque jour est une nouvelle opportunité de transformer notre réalité et d’élever notre esprit. Vous n’êtes pas défini par un seul choix ou une seule chose. Le temps panse les blessures et rien n’est définitif. C’est un parcours qu’il est toujours temps d’entreprendre. Alors, allons-y”, a écrit la jeune femme en commentaire d’une photo la montrant aujourd’hui, à l’âge de 22 ans.

Publié ce mercredi, son message touchant a été partagé et commenté en masse. Notamment par certain(e)s qui regrettent et s’excusent de s’être moqués d’elle.

  1. La fille de Steven Spielberg se lance dans l’industrie du X

    La fille de Steven Spielberg se lance dans l’industrie du X

    La fille de Steven Spielberg a annoncé à son célèbre père qu’elle se lançait dans l’industrie des films pour adultes. Mikaela Spielberg a été adoptée par Steven et sa femme Kate Capshaw lorsqu’elle était encore bébé. Elle est âgée de 23 ans. Elle a l’intention d’obtenir sa licence de travailleuse du sexe et a déjà commencé à produire elle-même des vidéos porno en solo. Elle espère, à terme, décrocher un emploi de strip-teaseuse dans un bar dédié.