Muriel Robin répond sèchement aux insultes de Jean-Marie Bigard

Ce dimanche, Jean-Marie Bigard s’est de nouveau attaqué à Muriel Robin quelques mois après l’affaire de la blague sexiste sur le plateau de “Touche pas à mon poste”. L’actrice et humoriste lui a vivement répondu sur le plateau de “C à vous”, ce lundi. 

Plein écran
Jean-Marie Bigard et Muriel Robin. © Photo News

L'humoriste français semble toujours vexé que son “amie" Muriel Robin lui ait tourné le dos après sa blague sexiste de la “déchirure” sur le plateau de Cyril Hanouna le 11 février dernier. À l’époque, plusieurs dizaines de plaintes avaient été recensées par le CSA et 49 dates de sa tournée avaient été annulées. 

Muriel Robin avait condamné les propos de son collègue. Sur les réseaux sociaux, elle déclarait qu’il devait être “puni pour son apologie de la violence”. Une remarque qui avait profondément blessé Jean-Marie Bigard: “Mais Muriel, ce n’est pas toi, ce n’est pas mon amie de 33 ans qui dit ça! Tu sais ce que je fais.” Une amitié démentie par celle qui s’est engagée dans le combat des violences conjugales: “Jean-Marie ment lorsqu’il dit que nous sommes amis.”

“La dernière fois que j’ai dîné avec lui, c’était en 1989"

Plusieurs mois après, Jean-Marie Bigard persiste. Interrogé par Sud Radio ce dimanche, il reconnaît être “la figure de proue du machisme en France”. L’humoriste évoque ensuite sa brouille avec son amie de “trente ans”. “Les vraies femmes ne prennent pas ombrage de mes mots, contrairement aux connasses qui veulent avoir des couilles. Muriel Robin demande à ce que je sois puni pour une blague que je fais depuis trente ans. Je l’ai appelée, je lui ai dit ‘pas toi, tu me connais, tu connais mon amour pour les femmes’”, explique-t-il.

La principale intéressée n’a pas tardé à réagir puisqu’elle était invitée sur le plateau de “C à vous” ce lundi et a été interrogée à ce sujet. Elle réaffirme n’avoir jamais été l’amie de Jean-Marie Bigard: “La dernière fois que j’ai dîné avec lui, c’était en 1989. Quand on ne mange pas ensemble pendant 30 ans, le mot ‘ami’, je le trouve un peu déplacé. Je suis peut-être une grosse, comme il dit, il a le droit de le penser. Enfin, je suis comme tout le monde”. Avant de conclure par cette phrase choque: “J’espère que ça ne tombera pas sur ta fille, c’est vraiment tout ce que je te souhaite parce que tu seras très malheureux”. La hache de guerre entre les deux artistes est loin d’être enterrée.