Plein écran
Pamela Anderson et Adil Rami sont restés deux ans ensemble avant de se séparer à la fin du mois de juin. © Photo News

Pamela Anderson fait son mea culpa après ses accusations sur Adil Rami

Après avoir accusé le défenseur de Marseille de l’avoir trompée avec son ex-femme et de l’avoir violentée, elle fait aujourd’hui part de ses regrets. 

Pamela Anderson fait machine arrière. Après avoir annoncé sa rupture avec Adil Rami sur Instagram, et l’avoir notamment accusé de violences conjugales, la star souhaite aujourd’hui apaiser les tensions. “Aussi étrange que cela puisse paraître, je me rends compte que je ne peux pas lui en vouloir pour tout”, a-t-elle écrit dans une nouvelle publication. “Je l’ai accepté, je l’ai laissé faire, je le savais (au fond de moi) et j’ai beaucoup de travail à faire sur moi-même. Peut-être que je l’ai utilisé aussi, peut-être que j’ai moi aussi un côté sombre”.

“Le fait de m’en vouloir est le premier pas dans la bonne direction (plutôt que de tout rejeter sur lui)”, a-t-elle encore écrit, avant d’ajouter que ce passage “douloureux” lui permettra de faire “les changements nécessaires” dans sa vie et ne plus s’attacher à des gens qui finissent par la faire souffrir. 

“Je suis en colère contre moi-même d’avoir dépensé tant de temps, d’énergie et d’avoir fait confiance au mauvais homme. Je dois satisfaire mes propres besoins: l’amour, l’acceptation, le respect et la confiance. Je ne peux pas l’attendre de quelqu’un d’autre. Je dois me le donner”, a-t-elle conclu.