Plein écran
© getty

Perquisitions chez Cliff Richard: enquête sur agression sexuelle sur mineur

UpdateUne propriété du chanteur britannique Cliff Richard a été perquisitionnée jeudi à Sunningdale (ouest de Londres) par la police dans le cadre d'une enquête sur une agression sexuelle sur mineur datant des années 80, ont indiqué la police et les médias.

"La police du South Yorkshire est entrée dans une propriété de Sunningdale, dans le Berkshire et des enquêteurs perquisitionnent actuellement la propriété", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police. Les médias dont la BBC ont identifié ce domicile comme étant celui du chanteur Cliff Richard.

"Un mandat de perquisition a été délivré après que la police eut reçu une plainte sur des faits de nature sexuelle remontant aux années 1980 impliquant un garçon qui n'avait pas 16 ans à l'époque", a précisé la police. "Personne n'a été arrêté et le propriétaire des lieux n'était pas présent", a précisé la police.

Cliff Richard dément

Le chanteur britannique Cliff Richard a démenti jeudi dans un communiqué s'être rendu coupable d'agression sexuelle sur un mineur dans les années 1980, après la révélation d'une perquisition de la police dans un appartement lui appartenant à Sunningdale (ouest de Londres).

"Depuis plusieurs mois, j'étais au courant des accusations de comportement inconvenant dans le passé, qui circulaient sur internet", a déclaré la rock star de 73 ans dans un communiqué. "Ces allégations sont complètement fausses", a-t-il ajouté. "Jusqu'à présent j'avais choisi de ne pas réagir à ces fausses allégations" pour ne pas leur donner d'importance, a-t-il ajouté, "mais la police s'est rendu sans préavis dans mon appartement du Berkshire".

"Je ne suis pas actuellement au Royaume-Uni mais il va sans dire que je vais collaborer pleinement avec la police si elle souhaite me parler", a-t-il précisé. Selon plusieurs médias, le chanteur est en vacances au Portugal. "La police du South Yorkshire est entrée dans une propriété de Sunningdale, dans le Berkshire et des enquêteurs perquisitionnent actuellement la propriété", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police sans autre commentaire.