Plein écran
Pierre-Jean Chalençon © Twitter

Pierre-Jean Chalençon “effondré” suite aux aveux de son ami Oleg Sokolov, accusé d'avoir démembré une femme

L’historien Oleg Sokolov a avoué avoir décapité et démembré sa compagne. Il s’apprêtait à jeter des morceaux du corps dans une rivière à Saint-Pétersbourg, lorsqu’il a été arrêté, le 8 novembre. 

Oleg Sokolov est connu pour avoir fait partie de l’équipe de professeurs qui enseignent à l’Issep, l’école lyonnaise dirigée par Marion Marechal-Lepen. Félicité pour ses connaissances de l’histoire napoléonienne, il avait même reçu la légion d’honneur. L’homme de 63 ans entretenait une relation avec une jeune femme de 24 ans, Anastassia, avec qui il avait rédigé un ouvrage. Ensemble, ils aimaient porter des costumes d’époque et il la surnommait “Joséphine”. Accusé aujourd’hui de l’avoir tuée, il a fait ses aveux à la police, ajoutant qu’il comptait par la suite “se suicider publiquement en costume de Napoléon”. 

L’historien était aussi l’ami du célèbre acheteur de l’émission Affaire conclue, Pierre-Jean Chalençon. Ce dernier se dit “effondré” depuis qu’il a appris la nouvelle. Oleg Sokolov était un ami depuis trente ans. Si l’acheteur se montre surpris, il révèle toutefois des tendances “schizophréniques” chez son ami. Face à un Jean-Marc Morandini indigné, il a expliqué que le Russe avait “parfois des accès de folie. Un jour, il a tellement maltraité un cheval qu’il en est mort. Il lui avait donné des coups”. 

Loin de cette affaire, Pierre-Jean Chalençon prépare une nouvelle émission avec France 2 pour la rentrée 2020: Palais Vivienne, qui aura lieu dans son palais. Il a également un projet avec une acheteuse d’Affaire conclue. Ensemble, ils sillonneront les routes de France pour parler d’art et de culture.