Le jour où tout a basculé: en 2009, Kanye West vole le micro à Taylor Swift et déclare que "Beyoncé est la meilleure artiste de tous les temps". Cet épisode marquera le début du conflit entre les deux stars.
Plein écran
Le jour où tout a basculé: en 2009, Kanye West vole le micro à Taylor Swift et déclare que "Beyoncé est la meilleure artiste de tous les temps". Cet épisode marquera le début du conflit entre les deux stars. © photo_news

Quatre ans plus tard, le clash entre Taylor Swift et le clan Kardashian reprend de plus belle

La longue, très longue querelle entre Kanye West et Taylor Swift a repris de plus belle. Vendredi dernier, une vidéo d’un appel téléphonique du rappeur à la star a été dévoilée sur les réseaux sociaux. On y apprend ainsi qu'il n’a jamais prévenu Taylor Swift qu’il la traiterait de “salope” dans son single “Famous", contrairement à ce qu’il prétendait depuis des années. Après s’être expliqué sur Twitter, sa femme Kim Kardashian est aussi montée au créneau. Retour sur un clash qui n’a pas fini de faire couler de l’encre. 

Tout a commencé en 2009, lors des MTV Video Music Awards. Alors que Taylor Swift vient de remporter le prix de la meilleure vidéo féminine de l’année, Kanye West monte sur scène et lui arrache le micro pour déclarer que “Beyoncé est la meilleure artiste de tous les temps”. 

En 2016, alors qu'on pense l’histoire terminée depuis longtemps, Kanye West sort son single “Famous” dans lequel il chante notamment: “J’ai l’impression que Taylor et moi pourrions encore coucher ensemble. Pourquoi? Parce que j’ai rendu cette salope célèbre”. Choquée par ce titre, Taylor Swift affirme n’avoir jamais été mise au courant de sa sortie. De son côté, le rappeur assure qu’il l’a appelée pour la prévenir, et lui demander son accord. Pour attester de sa bonne foi, il divulgue même un extrait d'un appel téléphonique avec la chanteuse. De quoi la faire passer pour une menteuse durant des années. 

(la suite sous la vidéo)

Avance rapide jusqu’en mars 2020. Vendredi dernier, une vidéo de l’appel téléphonique en entier est dévoilée sur les réseaux sociaux. Et contre toute attente, on découvre en réalité que Taylor Swift n’a jamais donné son accord pour que Kanye parle d’elle dans son single. Au cours de cet appel, le rappeur assure en effet que sa chanson n’est pas “méchante”, et cite des paroles différentes de celles qu'il a finalement chantées. Hésitante et visiblement mal à l’aise, Taylor Swift lui répond qu’elle doit y réfléchir, et lui demande si elle peut entendre le résultat final avant de lui donner son accord. 

“Menteuse"

Suite à cette fuite embarrassante pour Kanye West, sa femme Kim Kardashian a tenu à le défendre sur Instagram. Elle a une nouvelle fois qualifié Taylor Swift de “menteuse".

“Taylor Swift a choisi de rallumer un vieux clash. (...) Je n’ai pas d’autre choix que de répondre parce qu’elle ment. Le seul problème ici, c’est que Taylor a menti  par le biais de sa publiciste qui a dit que ‘Kanye ne l’avait jamais appelée pour lui demander la permission’. Ils ont clairement parlé, comme vous pouvez le voir. Personne n’a nié le fait que le mot ‘pétasse’ avait été utilisé sans sa permission”, a expliqué la star sur Twitter. 

Elle a également expliqué pourquoi son mari avait enregistré cette conversation téléphonique sans la permission de Taylor Swift. “C’était pour ses archives personnelles, aucune d’entre elles n’était supposée être publiée. Leur conversation serait restée privée si elle n’avait pas menti et ne m’avait pas forcée à défendre Kanye”.

Kanye West et sa femme Kim Kardashian à la sortie du Théâtre des Bouffes du Nord après le "Sunday Service" à Paris, le 1er mars 2020.
Plein écran
Kanye West et sa femme Kim Kardashian à la sortie du Théâtre des Bouffes du Nord après le "Sunday Service" à Paris, le 1er mars 2020. © Photo News

Un nouveau mensonge, qui a rapidement été démenti par Tree Paine, la publiciste en question. “Je suis la publiciste de Taylor et ceci est ma déclaration originale qui n’a PAS été modifiée”, a-t-elle écrit, avant de partager le communiqué qu’elle avait publié à l’époque, et dans lequel on peut lire: “Kanye n’a pas appelé Taylor pour lui demander son accord, mais pour qu’elle sorte son single ‘Famous’ sur son compte Twitter à elle. Elle a refusé, et l’a averti de ne pas sortir une chanson avec un message aussi misogyne. Taylor n’a jamais été prévenue des vraies paroles: ‘J’ai rendue cette pétasse célèbre’

La chanteuse a brièvement réagi à l'affaire dans sa "story" Instagram.
Plein écran
La chanteuse a brièvement réagi à l'affaire dans sa "story" Instagram. © Instagram @taylorswift

De son côté, Taylor Swift a brièvement réagi dans sa story Instagram: “Au lieu de répondre à ceux qui me demandent comment je vais après la fuite de la conversation qui prouve que je disais la vérité (vous savez, celle qui a été illégalement enregistrée, que ‘quelqu’un’ a trafiquée pour me piéger et nous plonger, ma famille et moi, en enfer pendant quatre ans), swipe up pour voir ce qui compte vraiment”, a-t-elle écrit avant de partager un lien reprenant les associations à soutenir en pleine pandémie de coronavirus. Un dernier tacle à Kim Kardashian, qu’elle accuse ainsi d’avoir relancé cette vieille dispute pour la énième fois.

Taylor Swift.
Plein écran
Taylor Swift. © EPA