Plein écran
Robbie Williams © epa

Robbie Williams: "Je crois en l'existence des anges"

Le chanteur de 45 ans a déclaré qu'il avait observé des phénomènes paranormaux tout au long de sa vie. Sa chanson "Angels" ne s'adresse pas à un être cher, dit-il, mais directement aux anges.

Citation

"J'ai vu aussi des OVNIS, dont un qui était assez proche pour que je puisse le toucher avec une balle de tennis"

Robbie Williams
Plein écran
Robbie Williams et son épouse Ayda © epa

Dans une interview accordée au tabloïd anglais The Sun, le chanteur britannique a avoué qu'il lui était arrivé de parler à des personnes défuntes étant petit. "Cela terrifiait mon père", dit-il. "J'avais trois, quatre ou cinq ans et je leur parlais. La nuit, je faisais des rêves ahurissants. J'ai vu aussi des OVNIS, dont un qui était assez proche pour que je puisse le toucher avec une balle de tennis. J'ai essayé de rentrer en contact avec des esprits, mais je ne le fais plus parce qu'on ne sait jamais sur qui on peut tomber".

Une présence constante
"J'ai vu des choses que je ne parviens pas à expliquer", poursuit Robbie Williams. "Elles ont influencé ma vie et mon parcours. Tout ce que je peux dire, c'est que ces choses ne m'ont jamais quitté. J'ai toujours été conscient de la présence de ces choses qu'on ne voit pas. 

"Angels"
Son tube "Angels" serait donc le résultat d'une de ces rencontres. C'est la première chanson qu'il a écrite, explique-t-il. "Les gens pensent que c'est à propos de ma mère ou de quelqu'un que j'aime, mais c'est vraiment des anges dont je parle. Et ce fut mon plus gros succès jusqu'à présent".

Un OVNI en Arizona
"C'est parce que j'ai essayé de comprendre tout ce que j'ai vu ou ressenti que j'en suis là aujourd'hui", confie le chanteur. "C'est quand j'écrivais "Arizona" que j'ai vu un OVNI. Cela parle d'un enlèvement par des extraterrestres. J'ai levé les yeux, un jour, et j'ai vu une boule dorée, qui brillait dans le ciel".

Robbie Williams admet qu'il est le seul, dans son entourage proche, à ressentir ce genre d'obsession étrange pour le paranormal. "Dans ma vie, je n'ai jamais ressenti cette passion dévorante que pour ces phénomènes, le foot et mon épouse", conclut-il.