"Rohff reconnait avoir donné une gifle"

L'avocat du rappeur a donné sa version des faits dans "Le Grand Journal" ce mardi soir. "Il n'y a pas eu d'expédition punitive, c'est un concours de circonstances", a-t-il fait remarquer.

Rohff sort du silence. Via son avocat, il livre sa version des faits sur la bagarre dans la boutique ünkut. Selon Maître Terquem, il ne s'agit pas, comme l'affirme les rumeurs d'une "expédition punitive". "C'est un concours de circonstances", ajoute l'homme de loi au "Grand Journal".

Me Terquem retrace le parcours de son client: Rohff se rendait dans une boutique qui vend sa ligne de fringues, située à côté de celle de son rival. "Dans la rue, il a été embarqué par un certain nombre de fans - fanatiques, donc, par définition - qui ont un peu excité l'atmosphère. Il a eu le tort de rentrer dans la boutique et de se heurter à un lieutenant de son rival Booba."

L'avocat explique ensuite que des menaces auraient été proférées, ce qui aurait énervé son client. "Il reconnait avoir donné une gifle, sans doute appuyée", dit-il. Mais il est formel: son client n'a pas donné des coups de pieds qui auraient pu être fatals au jeune vendeur de 19 ans. "Evidemment, il préférerait ne pas avoir commis les gestes qui lui sont reprochés", a expliqué Me Terquem.

Booba, quant à lui, a présenté ses excuses au vendeur agressé sur Instagram. "Bon rétablissement à toi et toutes mes excuses", écrit le rappeur.

  1. Le #DollyPartonChallenge: le nouveau défi des stars sur Instagram
    Play

    Le #DollyPar­ton­Chal­len­ge: le nouveau défi des stars sur Instagram

    Depuis le milieu de la semaine, le #DollyPartonChallenge fait le buzz sur les réseaux sociaux. Lancé par la chanteuse américaine Dolly Parton, l’objectif de ce challenge est de poster un montage de quatre photos censées provenir de LinkedIn, Facebook, Instagram et Tinder. Une photo professionnelle pour son compte LinkedIn, une photo pour ses amis pour son compte Facebook, un cliché artistique pour Instagram et une photo sexy pour son compte Tinder. Récoltant des centaines de milliers de mentions “J’aime”, sa publication devenue virale a poussé de nombreuses célébrités à se prêter à leur tour au jeu.