Plein écran
Sharon Stone à l’événement 100th Anniversary Of Women's Suffrage Gala à Los Angeles le 17 juillet dernier © Photo News

Sharon Stone balance: “Après mon AVC, tout Hollywood m’a ignorée”

Star absolue des années nonante avec “Total Recall” et “Basic Instinct”, Sharon Stone a ensuite connu une passe très difficile. L’actrice de 61 ans explique que suite à un AVC qui a failli lui coûter la vie, les producteurs d’Hollywood ont rechigné à lui redonner du travail. Pire, elle estime n’avoir bénéficié d’aucune compassion dans le milieu.

Récemment, Sharon Stone était invitée d’honneur d’un événement donné à Hollywood pour lutter contre l’Alzheimer et elle s’y est fait remarquer pour son discours en faveur d'un projet visant la santé cérébrale des femmes. “Laissez-moi vous expliquer pourquoi je suis sensibilisée à cette cause. Ma grand-mère a été victime d’un AVC. Ma mère a été victime d’un AVC. J’ai moi-même eu un AVC. J’ai eu une hémorragie cérébrale qui a duré neuf jours”, a-t-elle relaté au sujet de l’incident qui remonte à 2001.

“Les gens n’ont été aucunement sympathiques à mon égard et n’ont témoigné aucune empathie. Je pense que presque personne ne sait à quel point de tels accidents vasculaires cérébraux sont dangereux et combien de temps il faut pour s’en remettre. Personnellement, il m’a fallu sept ans. Ce fut une période difficile pour moi, avec toutes les conséquences néfastes que cela implique d’un point de vue professionnel et privé. J’ai par exemple dû me battre pour la garde de mon fils”, a-t-elle poursuivi. Apparemment, alors qu’elle était convalescente et ensuite rétablie, plus personne n’a cherché sa compagnie ni à l’employer. Sans doute de peur qu'un nouvel incident cérébral n’hypothèque un tournage et parce qu’elle ne faisait plus rêver. Une sévère remise en question pour l’actrice sur son entourage.

“Diana et moi étions mondialement connues. Tout le monde nous a oubliées”

“Je suis tellement reconnaissante envers Bernard Arnault de m’avoir tirée de là. Il m’a proposé un contrat avec Dior. Mais j’ai malgré tout dû vendre ma maison et ai perdu tout ce que j’avais. Oui, même moi malgré mon ancien statut dans le secteur du cinéma. J’ai été la star la plus célèbre de l’industrie cinématographique. La princesse Diana et moi étions connues partout dans le monde. Elle est décédée et j’ai eu un AVC. Et aujourd’hui, le monde nous a oubliées toutes les deux”, a-t-elle exposé avec émotion. 

Sharon Stone souhaite non pas apitoyer le grand public sur son sort mais avertir les gens que ce type de danger guette tout un chacun et qu’il faut veiller aux signaux parfois discrets émis par le corps. Une prudence qu’elle n’avait pas appliquée avant de vivre le pire. “Si vous avez une migraine très forte, vous devez tout simplement vous rendre à l’hôpital. Je ne l’ai pas fait. Je n’y suis allée qu’au troisième ou quatrième jour de mon AVC. Mais durant ce laps de temps, beaucoup de gens décèdent. Je n’avais qu’un pour cent de chances de survivre. Ils ne savaient même pas si j’allais m’en sortir”.