Plein écran
© afp

"Si peu de monde pour Bernadette Lafont, c'est dégueulasse"

Ce lundi 29 juillet, un dernier hommage a été rendu à Bernadette Lafont. Près de 200 personnes étaient présentes à l'enterrement de l'actrice. Mais le réalisateur Jean-Pierre Mocky déplore l'absence criante d'acteurs et de personnalités du cinéma.

Il pousse un coup de gueule dans le journal Midi Libre. "Si peu de monde pour son enterrement, c'est dégueulasse. Même si Bernadette était quelqu'un de solitaire et indépendant, le cinéma devait être là. Or, même pas l'équipe de son dernier succès -'Paulette'- n'est venue", regrette-t-il. 

Il reprend, fâché: "Quand on pense aux foules qu'il y a eu pour l'enterrement de Brialy, sans parler de celui de Raimu. Décidément, il ne faut pas mourir en juillet."