Olivia Rodrigo au festival de Glastonbury.
Plein écran
Olivia Rodrigo au festival de Glastonbury. © AFP

“Tant de femmes vont mourir à cause de cette décision”: le puissant message d’Olivia Rodrigo en faveur du droit à l’avortement

Alors qu’elle se produisait sur la scène du festival de Glastonbury ce samedi 25 juin, Olivia Rodrigo a fustigé la décision de la Cour suprême américaine, qui a révoqué l’arrêt “Roe v. Wade”, laissant ainsi aux États le choix d’autoriser ou non l’avortement. Un message ponctué d'une chanson sans équivoque: “Fuck You”.

  1. Dans ce pays, vous risquez une amende de 1 500 euros si vous utilisez un avertisseur de radar
    Independer

    Dans ce pays, vous risquez une amende de 1 500 euros si vous utilisez un avertis­seur de radar

    En plus de vous aider à trouver votre chemin, un GPS ou une application de navigation telle que Waze vous informe également des limitations de vitesse et vous indique l’emplacement des radars ou des contrôles mobiles. Mais saviez-vous que ces avertisseurs de radar sont interdits dans certains pays de vacances ? Vous risquez même une lourde amende. Independer.be vous dit ce qu’il faut savoir.
  2. Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers
    Montelco

    Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers

    64 % des Belges ont un forfait télécom. La plupart choisissent un forfait avec l’internet fixe, la téléphonie fixe, la télévision et les services mobiles. C’est ce qui ressort des chiffres les plus récents de l’IBPT, le chien de garde fédéral des télécoms. Quel est le « pack quadruple play » le moins cher ? Et quelle offre est la meilleure si vous n’avez pas besoin de la télévision ou d’une ligne fixe ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  1. Après le choc, manifestations aux États-Unis contre la révocation du droit à l'avortement

    Après le choc, manifesta­ti­ons aux États-Unis contre la révocation du droit à l'avorte­ment

    Des partisans du droit à l'avortement se sont mobilisés samedi aux Etats-Unis pour une deuxième journée de manifestations contre la décision de la Cour suprême de pulvériser ce que beaucoup pensaient être un acquis. En révoquant son arrêt emblématique "Roe v. Wade", qui depuis 1973 garantissait le droit des Américaines à avorter, la haute cour laisse aux États le choix d'interdire ou non les IVG dans un pays profondément divisé. Des milliers de personnes se sont rassemblées samedi devant la Cour suprême à Washington, entourée de barrières et placée sous protection policière. "Ce qui s'est passé hier, c'est indescriptible et dégoûtant", s'est exclamée Mia Stagner, une étudiante en sciences politiques de 19 ans. "Aucune femme ne devrait être forcée à devenir mère".