Plein écran
Raymone Bain, l’ancienne manager de Michael Jackson. © Pool/Getty Images

“Trop, c’est trop”: l’ancienne manager de Michael Jackson parle pour la première fois

Raymone Bain, l’ancienne manager de Michael Jackson, a réagi pour la première fois au documentaire “Leaving Neverland”, dans lequel deux hommes accusent le chanteur d’avoir abusé d’eux lorsqu’ils étaient enfants. Dans une conférence de presse diffusée en direct sur CNN, elle a ainsi déclaré qu’elle ne pouvait plus se taire et laisser les gens “salir” l’héritage du roi de la pop. Elle a également annoncé la création d’une fondation pour défendre l’artiste et recueillir des fonds pour lui “rendre hommage”. 

Pour Raymone Bain, “Leaving Neverland”, le documentaire-choc dans lequel deux hommes affirment avoir été abusés par le chanteur est “une erreur morale, éthique et même juridique”. “Michael Jackson était un génie de la musique. Ce n’est pas un punching-ball et il mérite mieux que ça. Il savait déjà qu’après sa mort il deviendrait une cible. Mais ce n’est plus possible, trop c’est trop”, a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse. 

L’ancienne manager a déclaré qu’elle n’avait jamais vu le chanteur avoir un “comportement inapproprié envers des enfants”, au cours des huit années où elle a travaillé avec lui. “Mon équipe et moi n'aurions jamais pu travailler pour lui ou fermer les yeux si ça avait été le cas”, a-t-elle ajouté.

Plein écran
© REUTERS

Selon Raymone Bain, “rien n’a été fait” pour protéger l’héritage musical du chanteur. C’est pour cette raison qu’elle a décidé de créer l’Establishment Michael Jackson Legacy Foundation. Elle souhaite ainsi organiser un “énorme" événement pour célébrer les dix ans de la disparition du chanteur. Selon elles, des artistes tels que Kanye West, Will.i.am, Fergie et Akon pourraient y participer.

L’ancienne manager espère également pouvoir compter sur le soutien du président américain Donald Trump. “Michael Jackson et Donald Trump étaient très proches”, a-t-elle déclaré. “Michael le considérait comme un ami. Et il m’a dit à maintes reprises que M. Trump était l’une des rares personnes à ne lui avoir jamais tourné le dos et à avoir été là pour l’aider pendant le procès”. Accusé de pédophilie, il avait été acquitté lors d’un procès en 2005.

Elle espère ainsi que le Président pourra l’aider à retrouver le testament écrit par Michael Jackson en 2006 et qui aurait depuis disparu, afin d’honorer les derniers souhaits du chanteur. “J’aimerais aussi lui demander de rouvrir l’enquête sur la mort de Michael Jackson”, a-t-elle ajouté. “Michael avait beaucoup d’estime pour M. Trump, parce qu’il lui était loyal”.