Plein écran
Carole de Koh-Lanta. © TF1

Une candidate de Koh-Lanta perd son travail après sa participation à l’émission

Carole Poncelet, candidate de la quinzième saison de Koh-Lanta, a perdu son emploi après avoir tourné l’émission de TF1 pendant... son arrêt maladie.

Cela faisait 10 ans que Carole Poncelet se présentait au casting de Koh-Lanta dans l’espoir d’être repérée, mais en vain. Alors lorsqu’elle a finalement été contactée pour participer à l’émission d’aventure, la Française n’a pas hésité une seconde et a accepté la proposition. Et ce, malgré son arrêt maladie. 

Agent territorial à Clermont Auvergne Métropole, Carole Poncelet a été révoquée “de ses fonctions après avoir été jugée par le tribunal administratif de Clermont-Ferrand le 4 juillet dernier”, comme le révèle Capital. Il lui est reproché d’avoir participé à l’émission “pendant ses [arrêts] maladie”, “parfois rémunérée”, et “sans autorisation de cumul d’activités”. 

Elle fera appel 

Clermont Auvergne Métropole indique que “Carole Poncelet a apparemment su trouver des médecins pour lui prescrire des arrêts maladie lui interdisant de travailler mais sans que cela lui interdise de pratiquer par ailleurs des activités physiques intenses.” 

Selon son entourage, elle a pu bénéficier d’arrêts maladie “parce qu’elle était en contact avec le chlore” dans son emploi de maître-nageur. Malgré ses demandes, elle n’aurait jamais été reclassée à un autre poste. L’ex-candidate reconnaît avoir commis “une faute” en acceptant de participer à l’aventure, mais a toutefois indiqué son intention de faire appel de la décision de justice.