Plein écran

Une candidate transgenre virée de Miss Univers

Jenna Talackova ressemble à une poupée Barbie. Hélas, son acte de naissance déclare qu'elle est née de sexe masculin, de quoi l'empêcher de participer au concours de Miss Univers.

D'après les organisateurs de Miss Universe Canada, les candidates "transgenre" ne sont pas les bienvenues car elles ne sont pas des "vraies filles". Pour se défendre, ils expliquent que le règlement est clair: les jeunes femmes qui participent au concours doivent être de sexe féminin à la naissance. 

Jenna avait déclaré être née de sexe féminin, mais les organisateurs avaient des doutes à son sujet, ils ont donc réclamé un acte de naissance. "Jenna se sent comme une fille et elle est une fille. Elle n'a jamais imaginé que quelqu'un puisse en douter. Elle espérait qu'on puisse la réintégrer au concours, mais les règles sont claires et il n'est pas question d'y déroger" a expliqué Denis Davila, organisateur de Miss Universe Canada.

Jenna Talackova, 24 ans, explique qu'elle sait qu'elle est une fille depuis l'âge de quatre ans. Elle a commencé une thérapie hormonale à l'âge de 14 ans et a subi une opération à 19 ans. "Je me vois comme une femme à part entière, même si j'ai mon histoire".