Plein écran
© afp

Valérie Trierweiler et François Hollande "réfléchissent"

La situation actuelle de Valérie Trierweiler et François Hollande ne devrait pas tarder à s'éclaircir. Si Closer et VSD annonçaient aujourd'hui que Valérie entendait bien s'accrocher à son statut de Première Dame, son avocat confie ce soir au Figaro que le couple "réfléchit" et entend sortir de ce marasme "avec dignité".

Maître Frédérique Giffard, première source sérieuse à se prononcer à ce sujet depuis quelques jours, explique au journal français: "La décision n'appartient qu'à eux. Il est très difficile pour Valérie Trierweiler d'être sereine face à cette pression médiatique et politique. Mais elle est consciente qu'une clarification s'impose."

L'avocate regrette la "surenchère médiatique complètement folle". On raconte que Valérie Trierweiler est sortie de ses gonds lorsque François Hollande lui a annoncé qu'il couchait avec Julie Gayet et on la dit "prête à tout" pour garder sa place. "Imaginer qu'elle puisse vouloir instrumentaliser sa détresse est totalement contraire à sa personnalité et à sa façon de concevoir les rapports humains, basées sur la franchise. Elle souhaite réellement que toute cette affaire puisse se résoudre pour en sortir le plus dignement possible."

Elle ajoute: "Contrairement à ce que certains prétendent, ma cliente ne souhaite pas du tout alimenter la polémique et garde le sens de ses responsabilités. Valérie reste une femme de gauche. Je ne pense pas qu'elle souhaite que les difficultés actuelles viennent ternir le quinquennat de François Hollande."

Plein écran
© epa