Plein écran

Yves Duteil réélu maire, Guy Roux conseiller municipal

Plein écran
L'ancien entraîneur auxerrois Guy Roux est reconduit pour un nouveau mandat de conseiller municipal à Appoigny. Le musicien Yves Duteil (en haut) restera maire de Précy-sur-Marne.
Plein écran
L'actrice Sophie Duez sera conseillère à Nice avec l'ancienne présentatrice Denise Fabre.
Plein écran
A la près d'une quarantaine de voix, le chanteur Miossec héritait d'un siège.

Les personnalités à se présenter aux élections municipales françaises ont connu un succès divers lors du scrutin, dont le 2e tour a eu lieu ce dimanche. Dressons les listes des heureux élus et des pauvres déçus.

Le chanteur et guitariste Yves Duteil, 58 ans, maire UMP de Précy-sur-Marne depuis 1989, se succède à lui-même. Il est le seul "people" à recevoir un mandat de maire. Parmi les vieux de la veille, Guy Roux, 69 ans, ancien entraîneur de l'AJ Auxerre, est reconduit pour un 3e mandat de conseiller municipal dans son village d'Appoigny.

La présentatrice de télévision à la retraite Denise Fabre, 65 ans, se présentait à Nice aux côtés de Christian Estrosi. L'ancienne animatrice de Télé-Dimanche intègre le conseil municipal, tandis que le secrétaire d'État à l'outre-mer devient le maire de la ville. Ils retrouveront parmi les nouvelles conseillères l'actrice Sophie Duez, 45 ans, vue dans le film Marche à l'ombre et la série télé Quai n°1.

Le joueur de tennis gaucher Henri Leconte, 44 ans, vainqueur de la Coupe Davis avec la France en 1991, a été élu conseiller dès le premier tour à Levallois-Perret. Le comédien Philippe Torreton, 43 ans, ancien compagnon de la journaliste Claire Chazal, sera conseiller municipal de la mairie du IXe arrondissement parisien. Yamina Benguigui, 50 ans, réalisatrice du documentaire Mémoires d'immigrés et du film Inch'allah dimanche, siègera pour sa part dans le XXe. Enfin, last but not least, le réalisateur Elie Chouraqui, 57 ans, auteur, producteur et metteur en scène du spectacle musical Les Dix Commandements, aura son siège à Neuilly-sur-Seine, fief de son parti, l'UMP.

D'autres ont eu moins de chance (et surtout moins de voix) et repartent sans mandat. C'est le cas de l'animatrice Sophie Favier (Neuilly-sur-Seine), de l'écrivain Frédéric Beigbeder (VIe arrondissement parisien) ainsi que du rugbyman et ancien capitaine du XV de France Fabien Pelous (Toulouse). Le chanteur Christophe Miossec, candidat à Loc-Maria-Plouzané, près de Brest, a été battu d'à peine 37 voix. Enfin, le chanteur Francis Lalanne et l'ancienne présentatrice Danièle Gilbert, engagés respectivement à Montauban et à Châtellerault, n'ont pas atteint le second tour.

Sébastien Cools