1. Un dermatologue met en garde: “Désinfection des mains et froid provoquent des problèmes de peau”

    Un dermatolo­gue met en garde: “Désinfec­ti­on des mains et froid provoquent des problèmes de peau”

    On l’a tous retenu: une bonne hygiène des mains est l’un des cinq meilleurs moyens pour lutter contre la propagation du coronavirus. Nous avons donc tous recours à l’eau et au savon, mais aussi au gel hydroalcoolique afin d’éviter de transmettre le virus par contact. Or celui-ci, utilisé avec excès et alors que le temps se refroidit, peut être néfaste. “Si vous êtes sujets à l’eczéma et à la peau sèche, ce gel hydroalcoolique dessèche encore plus”, explique le dermatologue Jos Vanhee. Il donne quelques conseils pour que le gel reste un atout.
  2. Bye bye les ronflements: cette ceinture surveille votre sommeil (et votre partenaire la remercie)

    Bye bye les ronfle­ments: cette ceinture surveille votre sommeil (et votre partenaire la remercie)

    Toutes les nuits, votre partenaire vous réveille à cause de ses ronflements? Sachez que vous n’êtes pas seul(e). Les recherches montrent qu’un homme sur quatre et une femme sur dix ronflent si fort que cela affecte sérieusement le sommeil de leur partenaire. Dans de nombreux cas, le ronflement est causé par une position sur le dos pendant le sommeil. Philips semble avoir trouvé la solution: une ceinture anti-ronflement.
  1. Certains commencent à fantasmer sur leur voisin: ce que le confinement fait à notre libido et comment y remédier

    Certains commencent à fantasmer sur leur voisin: ce que le confine­ment fait à notre libido et comment y remédier

    Et vous, votre vie sexuelle, ça va? La question paraît indiscrète, mais en ces temps solitaires (ou justement pas assez), elle mériterait d’être posée plus souvent, estime la psychologue Marieke Dewitte. Il faut dire qu’avec l’isolement qui découle du confinement, les nouvelles rencontres sont quasi au point mort. Et cela se fait sentir sur le moral des célibataires... et leur libido. Certains commencent à fantasmer sur les gens qu’ils croisent, quand ce n’est pas un voisin ou un collègue. D’autres, notamment les couples, ont au contraire une libido totalement en berne. “On parle pudiquement de besoin de contact physique. Mais qui ose dire ouvertement: ‘Le sexe me manque?’”, résume la thérapeute. Au menu: trois solutions, des œufs vibrants, des quickies durant les heures de télétravail et surtout: un peu d’indulgence pour soi et son partenaire.
  2. Le moral en berne? Les pistes d’une psy pour mieux vivre ce second confinement

    Le moral en berne? Les pistes d’une psy pour mieux vivre ce second confine­ment

    Isolement, anxiété, inquiétude... Après un premier confinement au printemps et un été sans aucune certitude ni perspective, nous voilà à nouveau confinés au temps de l’automne. Mais cette fois, la météo et la période d’instabilité qui se prolonge semblent changer la donne.... Ce second confinement est-il plus difficile à surmonter moralement? Céline Jennequin, psycho-praticienne, nous répond et nous donne quelques pistes à explorer pour vivre plus sereinement cette période.
  1. Les secrets du jeûne intermittent de 16 heures, pour traverser l’automne en pleine forme

    Les secrets du jeûne intermit­tent de 16 heures, pour traverser l’automne en pleine forme

    Amandine Poli, Normande d’origine mais Bruxelloise de cœur, est cuisinothérapeute et énergéticienne. Pour elle, être en forme passe avant tout par une bonne alimentation. Au rayon personnel, elle a dû revoir la sienne complètement après avoir appris qu’elle souffrait de la maladie cœliaque. Depuis, elle se passionne pour les menus sains, - qui font mieux fonctionner notre corps -, mais gourmands, parce qu’on n’est pas né pour s’ennuyer à table. Son dada? Expliquer aux gens comment leur corps fonctionne afin qu’ils renoncent spontanément aux aliments qui leur font du mal. “Quand on constate qu’on se sent mal en mangeant certaines choses et mieux en en mangeant d’autres, on est prêt à changer”, nous confie celle qui a créé des produits à son nom, vegan, sans gluten, sans produits laitiers et à indice glycémique bas.
  2. Cinq erreurs à éviter quand on utilise du gel hydroalcoolique

    Cinq erreurs à éviter quand on utilise du gel hydro­alcooli­que

    Depuis le début de la crise sanitaire en mars dernier, nous sommes nombreux à ne plus sortir de chez nous sans notre gel hydroalcoolique. On en applique sur nos mains après avoir pris le métro, après un passage au supermarché ou encore lorsqu'on a touché une surface douteuse. Bref, le gel hydroalcoolique fait partie de notre quotidien. Pour une efficacité optimale, voici cinq erreurs à éviter avec le gel désinfectant.
  1. “Je suis tout le temps en retard, j’oublie tout, c’est compliqué pour mon entourage”: Adrien Devyver raconte sa vie avec le TDA/H
    Interview

    “Je suis tout le temps en retard, j’oublie tout, c’est compliqué pour mon entourage”: Adrien Devyver raconte sa vie avec le TDA/H

    Petit, on le disait turbulent, malpoli, mal éduqué. Le corps professoral l’avait en tout cas décidé ainsi. Adrien Devyver, animateur sur la RTBF, a grandi et il ne s’est jamais calmé. Il a tardé à comprendre que sa fougue, sa nervosité, son cerveau à cent à l’heure, son hypersensibilité, son impulsivité, ses problèmes de concentration étaient dus au TDA/H, soit à un “trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité”. Le diagnostic a été établi en 2015. “Je sentais bien qu’il y avait un souci depuis toujours mais le corps professoral était fort écouté des parents, et donc des miens aussi. On disait que je devais aller courir le matin avant l’école et que ça passerait. Mais au fur à et mesure de mon autonomie et de ma prise d’indépendance, ça avait un vrai impact sur ma vie quotidienne.”