Plein écran
© getty

070/245.245: un numéro à garder en tête

À qui s'adresse ce service?
À tous les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, infirmiers,...) mais aussi à la population générale. Votre enfant a avalé du liquide vaisselle? Vous pensez avoir pris trop de ce médicament prescrit par votre médecin? Vous vous êtes fait piquer par une vilaine bête? Votre mari n'arrête pas de tousser car il a inhalé les vapeurs que dégageait un produit provenant du garage? Votre chien est mal en point car il a mangé une plante provenant du jardin? Le centre antipoisons vous informe s'il y a lieu de vous inquiéter, vous donne des indications concernant les premiers soins à prodiguer et vous avertit sur la nécessité d'une intervention médicale ou d'une hospitalisation.

Quand l'appeler et quelles sont les infos à leur communiquer?
Vous pouvez appeler le centre antipoisons 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Le médecin ou le pharmacien au bout du fil vous posera des questions sur l'accident: Quel est l'âge de la victime? (Enfant? Adulte?) Quel est le nom du produit à l'origine de l'intoxication? À quoi ressemble l'animal ou la plante en cause? En quelle quantité le produit a-t-il été ingéré? Quels sont les symptômes qui vous alertent, qui apparaissent?... Gardez toujours bien l'emballage du produit incriminé à portée de main. Si c'est une plante, un champignon ou un insecte qui est en cause, prenez une photo. Elle pourra vous aider dans l'explication et la description de l'incident.

Des informations utiles
Le centre antipoisons, c'est aussi un site internet pratique. Vous y trouverez des informations sur les risques liés à un produit ménager en particulier, sur les pictogrammes de danger, sur les plantes et champignons toxiques,... Le site reprend aussi la conduite à tenir face à diverses situations de stress: morsure de vipère, piqûre de guêpe ou de frelon, forte intoxication alcoolique, ingestion de chocolat par le chien,... 

Le centre antipoisons en chiffres
Le centre antipoisons a reçu, en 2017, 57.400 appels, ce qui représente 157 appels par jour en moyenne. Il a recensé, l'an dernier, 46.258 victimes d'intoxication: 23.138 adultes et 23.120 enfants ainsi que 4.302 animaux.