Plein écran
© Instagram

Cette influenceuse pose en lingerie avec sa serviette hygiénique visible pour une bonne raison

L’influenceuse britannique Jessica Megan a posté sur son compte Instagram une photo qui a retenu l’attention: la jeune femme pose en lingerie dévoilant sa serviette hygiénique. Un cliché pris dans le cadre d’une collaboration avec la marque de produits périodiques bio Natracare et qui a pour objectif de lutter contre “la honte des règles”.

  1. Sandy a lancé son studio de yoga en pleine crise et attend à présent de pouvoir ouvrir

    Sandy a lancé son studio de yoga en pleine crise et attend à présent de pouvoir ouvrir

    La période que nous traversons n’est facile pour personne, et surtout pas pour les indépendants, qu'importe leur secteur d’activité. Pourtant, certains ont eu le courage, l’audace même, de se lancer malgré la crise. C’est le cas de Sandy Cadorin, qui a ouvert Yogi Power Studio, à Chênée. À présent, elle n’attend plus que l’aval du gouvernement pour pouvoir accueillir ses élèves.
  1. Plus de ventes de tests de grossesse durant le lockdown: “Peut-être regarder le mauvais côté des choses”

    Plus de ventes de tests de grossesse durant le lockdown: “Peut-ê­tre regarder le mauvais côté des choses”

    Masques, gel hydroalcoolique, paracétamol, vitamines... Les pharmacies ont été prises d'assaut durant le confinement pour l’achat de ces produits. Plus surprenant, Newpharma a constaté une augmentation substantielle d’achats de crèmes solaires, mais aussi et surtout de... tests de grossesse (+152%). Une tendance à interpréter comme le signe d’une activité sexuelle boostée durant le lockdown? Peut-être pas.
  2. Décès d’une ado de 17 ans à Somzée: “Un choc toxique causé par un tampon hygiénique”

    Décès d’une ado de 17 ans à Somzée: “Un choc toxique causé par un tampon hygiénique”

    Maëlle, 17 ans, est décédée la semaine dernière. Originaire de Somzée, l’adolescente a succombé à un choc toxique causé par un tampon hygiénique. Les premiers médecins alertés ont d'abord diagnostiqué une grippe gastro-intestinale, influencés par les symptômes similaires. “On n’a rien pu faire”, témoigne Laurence, sa maman, à nos confrères de RTL Info. Elle souhaite “ informer les jeunes filles et les dames sur la toxicité de ces tampons”.
  1. Menacée de devoir quitter un magasin, une cliente utilise sa culotte pour en faire un masque
    Play

    Menacée de devoir quitter un magasin, une cliente utilise sa culotte pour en faire un masque

    27 février
  2. «Luca», le nouveau film d'animation Pixar
    Play

    «Luca», le nouveau film d'animati­on Pixar

    27 février