YouTube
Plein écran
© YouTube

Choisir entre du pain et des serviettes hygiéniques: comment réagiriez-vous face à la précarité menstruelle?

Le prix des protections hygiéniques peut représenter un obstacle pour les femmes les plus précarisées. On parle même de “précarité menstruelle” lorsque les serviettes, tampons et autres représentent des produits “de luxe”. Le collectif belge “Would You React?” s’est intéressé au phénomène dans une expérience sociale tournée en caméra cachée dans 15 grandes surfaces de la capitale. Indisposées, les fausses étudiantes n’avaient pas les moyens de payer leurs serviettes... Comment ont réagi les caissiers et caissières? 

  1. 6 alternatives aux protections hygiéniques jetables

    6 alternati­ves aux protecti­ons hygiéni­ques jetables

    Chaque mois, les femmes saignent et ce, durant en moyenne 40 années de leur vie. Des centaines de cycles durant lesquels elles utilisent des protections hygiéniques, souvent très coûteuses, dangereuses pour leur santé, mais aussi peu respectueuses de l’environnement. Conscientes de ces éléments néfastes, elles sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers des alternatives plus saines et écologiques, allégeant par la même occasion leur budget. Coupe menstruelle, culotte de règles, tampons réutilisables... Tour d’horizon des meilleures alternatives aux protections hygiéniques traditionnelles, qui vous aidera à choisir celle qui vous correspond le mieux, en prenant en compte votre rythme de vie, votre flux de règles et votre budget.
  2. Ce muscle (souvent oublié) que l'on devrait travailler pour plus de plaisir sexuel
    Interview

    Ce muscle (souvent oublié) que l'on devrait travailler pour plus de plaisir sexuel

    Désintérêt. Méconnaissance. Peu d’attention est portée au périnée de la femme avant son premier accouchement. Pourtant, travailler ce muscle (ou plutôt, cet ensemble de muscles) est important, et ce à bien des égards. Pour éviter les incontinences urinaires et rectales, notamment, mais aussi augmenter le plaisir sexuel. “Généralement, on ne s’intéresse pas vraiment au périnée avant d’avoir des problèmes. Or il serait intéressant de le faire”, regrette Mariam Sidibé, kinésithérapeute, qui nous dit tout sur cet allié de notre bien-être intime et sexuel.