Plein écran
Des coureurs, lors des 20km de Bruxelles, en 2016. © belga

Comment se préparer pour courir 10 km

Les amateurs de course à pied entament leur saison favorite. Ce week-end, l'ULB organise un parcours de 10 kilomètres. La semaine suivante, la commune d'Uccle s'y met à son tour. De quoi, pourquoi pas, préparer ceux qui veulent voir plus loin et qui ont déjà pris leur dossard pour se lancer dans les 20km de Bruxelles, le 19 mai. Voici quelques conseils pour aborder votre course le mieux possible.

Reposez-vous avant la course
La veille ou l'avant-veille, ne faites pas d'entrainement intensif. Faites tout au plus du vélo ou de la natation.

Mangez au minimum trois heures à l'avance
Laissez suffisamment de temps à votre corps pour digérer. Essayez de manger des glucides et oubliez les fibres, les protéines ou tout ce qui pourrait vous rester sur l'estomac. Optez donc pour du pain blanc, du riz, de la confiture ou de la banane et laissez de côté les autres fruits frais, les noix, les légumes et les produits céréaliers riches en fibres. La dernière heure avant la course, mangez un en-cas riche en glucides, comme du pain d'épice ou une banane.

Ne commencez pas trop vite
Avec l'ambiance et la musique, vous serez tenté de tout donner d'entrée de jeu. Les slaloms risquent également de vous faire perdre beaucoup d'énergie. Utilisez plutôt ce moment pour vous "chauffer". Vous pouvez toujours accélérer plus tard.

Buvez
Même si les points de ravitaillement ressemblent à des champs de bataille, ne sautez pas une occasion de boire de l'eau, car votre corps en a désespérément besoin et vous risquez de le payer cher. Cela vaut aussi pour les en-cas distribués le long de la course.

Répartissez vos supporters
Fixez des endroits stratégiques où vous pourrez saluer vos supporters. Vous serez ainsi sûr de ne pas les manquer et ils vous donneront de l'énergie pour repartir. 

Consultez le parcours à l'avance
Pour mieux gérer votre effort, analyser le parcours à l'avance. Vous pourrez ainsi économiser de l'énergie précieuse pour affronter les montées.

Ecoutez votre corps
Si vous ressentez une baisse de régime, marchez un peu. Il n'y a rien de mal à cela. Si vous aimez la musique, gardez-là pour les coups de mou. Tout va bien, au contraire? Accélérez le rythme.