Plein écran

De plus en plus de femmes minces veulent un anneau gastrique

Lassées d'enchaîner les régimes sans succès flagrant, les femmes se tournent de plus en plus vers la chirurgie plastique, dans l'espoir de maigrir plus rapidement. Les chirurgiens britanniques affirment que même celles qui sont déjà minces veulent se faire placer un anneau gastrique. Michael Dermodt, médecin anglais, rejette les demandes de plus de 30 patientes par mois. Les femmes sont alors déçues et se tournent vers des hôpitaux privés pour qu'on réponde à leur demande.

Jenny Fowler, un autre médecin, témoigne dans le Daily Mail: "C'est choquant. J'ai déjà eu des femmes qui souffraient d'insuffisance pondérale qui voulaient quand même se faire poser un anneau gastrique. Les médecins réputés ne permettront pas ce genre d'intervention sur ces femmes mais je crains qu'à l'étranger, la pratique devienne monnaie courante."

Bien sûr, c'est jouer avec la santé des patients. "Un anneau gastrique est placé sous anesthésie générale. Le risque de complications telles que la formation de caillots sanguins ou l'infection est importante. Seules les personnes obèses ont des raisons de prendre ces risques."

Dé.L.

  1. Faire brûler de l'encens est aussi nocif que fumer à l'intérieur, selon Test Achats

    Faire brûler de l'encens est aussi nocif que fumer à l'intéri­eur, selon Test Achats

    Si l'encens est régulièrement associé au bien-être et à la relaxation, il n'en reste pas moins nocif pour la santé, rappelle mardi Test Achats. Après avoir fait analyser une série d'encens vendus sur internet ou en magasin, l'organisation de consommateurs demande à la ministre de la Santé Maggie De Block d'en faire retirer huit du marché. Elle préconise également d'en interdire la vente aux moins de 18 ans, comme c'est le cas pour le tabac.