Des lunettes le jour pour mieux dormir la nuit?

L’exposition aux écrans a un impact négatif sur la qualité du sommeil. Heureusement, il existe une solution pour l’améliorer. 

Plein écran
© Getty Images

Porter des lunettes spéciales serait bénéfique pour réduire les effets négatifs de la lumière émise par les écrans de téléphone, de tablette ou d’ordinateur, relate The Independent, relayé par Slate. Une étude sur la question a été menée par une équipe de chercheurs néerlandais avant d’être publiée dans la revue Endocrine Abstracts

L’expérience a réuni une cinquantaine de volontaires âgés de 12 à 17 ans et analysé le sommeil de ces derniers. Elle a pu démontrer que les sujets qui passaient au moins quatre heures par jour devant un écran de smartphone (ou de tablette) s’endormaient plus difficilement en raison d'une perturbation importante de l’horloge interne provoquée par cette habitude néfaste. 

L’abstinence constitue évidemment la solution idéale. Devant la quasi-impossibilité d’imposer cette méthode, le port de lunettes anti-lumière bleue pourrait s’avérer une alternative satisfaisante. En effet, ces verres de protection spéciaux atténueraient le phénomène de la suppression de la mélatonine, cette hormone du sommeil littéralement “piratée” par la lumière des écrans. 

Ce filtre produirait un effet similaire à l’abstinence et impacterait donc positivement la qualité du sommeil. 

  1. Arrêtez de râler: l'été n’est pas annulé
    Blog

    Arrêtez de râler: l'été n’est pas annulé

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici et YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.