Le dr Mairlot
Plein écran
Le dr Mairlot © Paulien Verlackt

Des séances d’hypnose à la maison pour booster son immunité

interviewDepuis le début du confinement, le neuropsychiatre spécialisé en hypnose thérapeutique Eric Mairlot propose des séances d’autohypnose pour augmenter ses défenses immunitaires. En pratique, il s’agit de réduire le stress et l’anxiété qui ont un effet direct sur la santé physique. De quoi augmenter sa résistance aux virus et autres bactéries en ces temps de crise, mais aussi de se rassurer et de prendre sa santé en main.

Avant tout, il est important de rappeler brièvement en quoi consiste l’hypnose. “Il s’agit d’un état modifié de la conscience”, nous explique le docteur Eric Mairlot, qui précise que tout le monde est capable d’atteindre cet état de manière naturelle. “C’est un processus tout à fait naturel. Nous sommes tous capables de rentrer en autohypnose. Depuis la naissance, nous vivons des séances d’autohypnoses naturelles. Mais en grandissant, parfois avec l'éducation, avec les adultes qui demandent d’arrêter d’être tout le temps dans la lune par exemple, certains perdent cette capacité”. 

Stress et immunité: tout est lié

Stress, douleurs, addictions, peurs: l’hypnose thérapeutique a de nombreux bienfaits. Et elle peut notamment permettre d’augmenter son immunité. Alors que l’apparition du Covid-19 a généré - et génère encore - beaucoup de stress au sein de la population, le docteur Mairlot a décidé de proposer gratuitement des séances d’autohypnose pour booster son immunité à la maison.

Une promesse qui semble trop belle pour être vrai? Pas tant que ça... “Ça a été prouvé, le stress a un effet très négatif sur l’immunité, il peut diminuer les résistances”, explique le docteur. “Quand on stimule des sentiments positifs sous hypnose, on augmente la sécrétion des  immunoglobulines A, qui sont des anticorps, et qui défendent donc le corps contre les virus, les bactéries”.

L’état hypnotique va donc permettre d’augmenter nos ressources mentales, que nous pourrons ensuite utiliser pour stimuler nos ressources corporelles. La preuve que le mental a un véritable effet sur le physique.

Protéger et stimuler

Le travail peut se faire en deux phases: “La première séance consiste à stimuler des émotions par des images positives pour réduire le stress et donc augmenter l’immunité. La seconde consiste à aider ceux qui sont déjà malades pour augmenter leurs chances de guérison”. Grâce à l’hypnose, le thérapeute va ainsi vous demander de repenser à une période de votre vie durant laquelle vous avez guéri d'une maladie, comme d'une grippe par exemple, afin de stimuler vos capacités d’autoguérison physiques. Cette deuxième séance peut-être utilisée en prévention, l’objectif souhaité étant de guérir plus rapidement. 

Outre ces séances d’autohypnoses disponibles gratuitement sur le site de l’Institut de Nouvelle Hypnose (rubrique "nos dernières actus”), le docteur Mairlot propose aussi des ateliers pour les enfants et les ados, sur les troubles alimentaires, le burn-out ou encore la gestion du stress. Avec le confinement, le docteur a également lancé des traitements antitabac par visioconférence. Après un premier entretien individuel, le traitement est organisé sous la forme d’un cycle composé de cinq séances données collectivement en visioconférence. Le prochain atelier débutera en juin et sera mixte: il pourra être suivi depuis l’Institut, ou de chez soi, par visioconférence, pour ceux qui le souhaitent. Enfin, un atelier spécial déconfinement sera proposé en visioconférence le 26 mai prochain. 

Plus d’informations sur la page Facebook ou sur le site Internet de l’Institut Nouvelle Hypnose, par téléphone  au 02 538 38 10, ou par mail à accueil@nouvellehypnose.com

  1. Arrêtez de râler: l'été n’est pas annulé
    Blog

    Arrêtez de râler: l'été n’est pas annulé

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici et YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.