Plein écran
Photo de document non datée d'un examen d'un emballage de médicament logé dans la gorge d'une femme. © PA/BMJ Case Reports

Elle passe 17 jours avec une plaquette de médicaments dans la gorge

Selon le journal médical BMJ Journals, en Irlande du Nord, une femme a vécu 17 jours, sans s'en rendre compte, avec une plaquette de médicaments dans la gorge.

Citation

Je n'y ai pas cru quand j'ai vu les images. Ces trois semaines ont été vraiment effrayan­tes pour moi

Victime préférant rester anonyme

En novembre dernier, une femme d'une quarantaine d'années, qui a préféré rester anonyme, a avalé une pilule au milieu de la nuit à cause de douleurs. Mais, sans s'en rendre compte, la patiente ingurgite également l'emballage en aluminium avec le médicament. 

Dérangée par une forte irritation de l'œsophage, elle se rend à l'hôpital de Craigavon, au nord de l'Irlande, le lendemain matin. Après quatre séjours à l'hôpital dû aux douleurs, la femme passe une multitude d'examens avant que les médecins trouvent enfin la cause de ses douleurs. 

Quatre séjours à l'hôpital
Lors de son deuxième séjour à l'hôpital quelques jours après le premier, elle reste deux nuits au cours desquelles les médecins lui donnent des antidouleurs, jusqu'à ce que les symptômes disparaissent.

Puis cinq jours après, elle retourne à l'hôpital et passe un scanner de la gorge mais les médecins ne parviennent toujours pas à identifier l'origine de sa douleur.

Près de trois semaines de douleurs
Ce n'est que 17 jours plus tard en se rendant pour la quatrième fois à hôpital, celui de Belfast cette fois-ci, que le corps médical procède à une endoscopie de l'œsophage. Les médecins aperçoivent enfin la plaquette de médicaments coincée dans la gorge de la patiente.

Effrayée, la patiente n'avait "aucune idée'' d'avoir avalé l'emballage du médicament. "Je n'y ai pas cru quand j'ai vu les images. Ces trois semaines ont été vraiment effrayantes pour moi", livre-t-elle. L'emballage a pu être retiré en toute sécurité.

  1. Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Depuis 2016, Bob Schwartz souffre d’insomnie. Chaque nuit, cet Américain de 59 ans se lève toutes les 90 minutes pour aller aux toilettes. En plus de ce problème urinaire nocturne, il souffre également d’hypertension artérielle, de troubles digestifs chroniques, de graves déséquilibres hormonaux et d’une perte de masse musculaire. Au total, Bob a consulté plus de 100 médecins qui ont tous été incapables de diagnostiquer la maladie qui le ronge.