Plein écran
© thinkstock

"Etre gros, c'est parfois bien mieux qu'être mince"

On diabolise l'excès de graisse depuis des années mais un nouveau livre renverse cette tendance obsessionnelle de la minceur. Dans "The Obesity Paradox: When Thinner Means Sicker and Heavier Means Healthier", le cardiologue américain Carl Lavie explique que faire régime en permanence et être obsédé par le poids affiché sur la balance peut être plus mauvais pour la santé que d'être gros.

  1. Le moral en berne? Les pistes d’une psy pour mieux vivre ce second confinement

    Le moral en berne? Les pistes d’une psy pour mieux vivre ce second confine­ment

    Isolement, anxiété, inquiétude... Après un premier confinement au printemps et un été sans aucune certitude ni perspective, nous voilà à nouveau confinés au temps de l’automne. Mais cette fois, la météo et la période d’instabilité qui se prolonge semblent changer la donne.... Ce second confinement est-il plus difficile à surmonter moralement? Céline Jennequin, psycho-praticienne, nous répond et nous donne quelques pistes à explorer pour vivre plus sereinement cette période.
  1. PrimaDonna fait poser ses employées en sous-vêtements: “Dommage que la lingerie soit toujours montrée par des modèles jeunes et minces”

    PrimaDonna fait poser ses employées en sous-vêtements: “Dommage que la lingerie soit toujours montrée par des modèles jeunes et minces”

    Pour une fois, aucun mannequin n’est à voir dans une publicité pour de la lingerie. Des femmes ordinaires ont pris la place. La marque belge PrimaDonna a demandé à ses employés de poser et a ainsi exposé la réceptionniste, certaines couturières et même la PDG. Les images ont été capturées par la talentueuse Charlotte Abramow. Une photographe bien connue, qui a également réalise des clips pour la chanteuse Angèle.
  2. “Je suis tout le temps en retard, j’oublie tout, c’est compliqué pour mon entourage”: Adrien Devyver raconte sa vie avec le TDA/H
    Interview

    “Je suis tout le temps en retard, j’oublie tout, c’est compliqué pour mon entourage”: Adrien Devyver raconte sa vie avec le TDA/H

    Petit, on le disait turbulent, malpoli, mal éduqué. Le corps professoral l’avait en tout cas décidé ainsi. Adrien Devyver, animateur sur la RTBF, a grandi et il ne s’est jamais calmé. Il a tardé à comprendre que sa fougue, sa nervosité, son cerveau à cent à l’heure, son hypersensibilité, son impulsivité, ses problèmes de concentration étaient dus au TDA/H, soit à un “trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité”. Le diagnostic a été établi en 2015. “Je sentais bien qu’il y avait un souci depuis toujours mais le corps professoral était fort écouté des parents, et donc des miens aussi. On disait que je devais aller courir le matin avant l’école et que ça passerait. Mais au fur à et mesure de mon autonomie et de ma prise d’indépendance, ça avait un vrai impact sur ma vie quotidienne.”
  1. Voici les jouets pour enfants les plus dangereux de 2020
    Play

    Voici les jouets pour enfants les plus dangereux de 2020

    25 novembre
  2. Trump donne une étrange conférence de presse de 60 secondes
    Play

    Trump donne une étrange conférence de presse de 60 secondes

    25 novembre