Plein écran
© thinkstock

"Etre gros, c'est parfois bien mieux qu'être mince"

On diabolise l'excès de graisse depuis des années mais un nouveau livre renverse cette tendance obsessionnelle de la minceur. Dans "The Obesity Paradox: When Thinner Means Sicker and Heavier Means Healthier", le cardiologue américain Carl Lavie explique que faire régime en permanence et être obsédé par le poids affiché sur la balance peut être plus mauvais pour la santé que d'être gros.