Grâce au yoga sous l'eau, elle a vaincu ses troubles alimentaires

Grâce à l'étude et la pratique du yoga, Kate Middleton, une jeune néo-zélandaise de 29 ans, est parvenue à vaincre ses troubles de l'alimentation.

Les photos de la néo-zélandaise Kate Middleton (29), professeur de yoga sur l'île de Gili Trawangan (Indonésie), font rêver de nombreux internautes: on peut voir la jeune femme en train de réaliser de nombreuses poses de yoga sous l'eau, dans la plénitude de l'océan.

Mais loin d'être habitée par le simple désir d'augmenter son nombre d'abonnés sur Instagram, Kate cherche avant tout à faire passer un message: le yoga peut être une thérapie. C'est en effet précisément parce que cette technique de relaxation est déjà parvenue à guérir Kate de ses troubles alimentaires que cette dernière espère à son tour pouvoir soulager d'autres personnes: "J'ai trouvé dans le yoga un chemin de guérison", a ainsi confié Kate sur son site officiel. "Un retour dans mon propre corps, après des années de déconnexion et de troubles de l'alimentation". 

"Grâce à l'étude du yoga, la méditation, l'apnée, la nutrition et la psychothérapie somatique, j'ai pu faire une croix sur un conditionnement douloureux et ainsi embrasser l'essence de mon vrai moi", a-t-elle continué.

Avec son compagnon, Kate enseigne donc aujourd'hui ces mêmes pratiques qui l'ont aidée à "guérir, à se connecter et à prospérer".

  1. Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Depuis 2016, Bob Schwartz souffre d’insomnie. Chaque nuit, cet Américain de 59 ans se lève toutes les 90 minutes pour aller aux toilettes. En plus de ce problème urinaire nocturne, il souffre également d’hypertension artérielle, de troubles digestifs chroniques, de graves déséquilibres hormonaux et d’une perte de masse musculaire. Au total, Bob a consulté plus de 100 médecins qui ont tous été incapables de diagnostiquer la maladie qui le ronge.
  2. Les médecins la pensaient constipée, elle meurt d’un cancer à 3 ans

    Les médecins la pensaient constipée, elle meurt d’un cancer à 3 ans

    Son instinct maternel savait que quelque chose n’allait pas. Aoife Flanagan, une fillette de 3 ans vivant à Rayleigh au Royaume-Uni, se plaignait d’avoir mal au ventre. Elle a ensuite confié à sa mère qu’elle souffrait de douleurs dans d’autres parties de son corps. Eilish, inquiète, a emmené Aoife chez les médecins à plusieurs reprises: onze fois en trois semaines. Elle explique à Fox News: “Elle a été hospitalisée à plusieurs reprises pour des infections mais on nous disait qu’elle souffrait de constipation, chose fréquente chez les enfants.”