Plein écran
© Photo publique Facebook

"J'ai failli mourir": elle fait une effrayante réaction allergique à une teinture capillaire

VideoUne jeune fille de 19 ans a fait une réaction allergique impressionnante à sa teinture capillaire, achetée au supermarché. Elle met les gens en garde.

Estelle, 19 ans, a découvert qu'elle était allergique au PPD au pire moment: en réalisant une coloration capillaire. Le paraphénylènediamine, PPD de son petit nom, est une substance qui se trouve dans la plupart des colorations de grande surface.

C'est à cause d'elle que la notice nous demande de tester la coloration sur la peau et d'attendre 48 heures avant de l'appliquer sur les cheveux. Estelle admet n'avoir attendu que 30 minutes. "J'ai fait une bêtise et j'ai envie de dire aux autres, ne faites pas comme moi", dit-elle dans Le Parisien.

Son allergie s'est déclarée par des démangeaisons au cuir chevelu et le lendemain, le visage de la jeune fille était complètement déformé. Elle a fait deux passages aux urgences, a reçu des injections de corticoïdes et d'antihistamininiques avant de manquer de s'étouffer. "J'ai failli mourir", dit-elle.

Les allergies au PPD ne sont pas si rares, elles touchent 2 à 3% de la population. Et si le cas d'Estelle est exceptionnel, il vaut mieux toujours attendre les 48 heures préconisées pour le test d'allergie pour éviter sa mésaventure.

Plein écran
© Photo publique Facebook
  1. De nombreux Belges ont recours à l'automédication pour raisons financières

    De nombreux Belges ont recours à l'automédi­ca­ti­on pour raisons financiè­res

    Plus de deux tiers des Belges francophones ont eu recours en 2019 à l'automédication, pour un rhume ou un état grippal par exemple, un résultat en augmentation de six points par rapport à 2014, ressort-il d'une étude de Solidaris, qui lit derrière ce résultat un renoncement aux soins pour raisons financières. Trois quarts (75,8%) des familles mono-parentales ont en effet recours à l'auto-médication.