Noa Pothoven
Plein écran
Noa Pothoven © DR

“Je respire mais je ne vis plus”: à 17 ans, elle se fait euthanasier après un viol

Une adolescente hollandaise de 17 ans, victime d’un viol dans son enfance, a été euthanasiée chez elle. Noa Pothoven avait expliqué qu’elle souhaitait mourir parce que la douleur et le traumatisme laissés par le viol subi lorsqu’elle était jeune l’empêchaient de vivre normalement. Elle avait confié sur les réseaux sociaux dimanche, la veille de sa mort: “Je respire mais je ne vis plus”.