Plein écran
© thinkstock

L'UCL découvre une protéine capable de prévenir diabète et obésité

Des chercheurs de l'Université catholique de Louvain (UCL) sont parvenus à stopper le développement de l'obésité et du diabète de type 2 chez la souris via deux traitements distincts basés sur une bactérie appelée "Akkermansia muciniphila". Si les tests - qui sont actuellement en cours - se révèlent positifs chez l'homme, ces découvertes, en première mondiale, ouvrent la voie à un futur médicament qui permettra non seulement de lutter contre ces deux maladies mais aussi contre les affections cardiovasculaires ou l'inflammation intestinale, a annoncé l'UCL lundi lors d'une conférence de presse.