Plein écran

La 3D dangereuse pour la santé?

La 3D et les lunettes utilisées en salle pourraient avoir des effets négatifs sur notre santé, c'est en tout cas ce que soutient le Ministère italien de la santé qui s'inquiète des risques liés à la consommation de cinéma 3D.

Le ministère se base sur l'hypothèse que cette technique pourrait provoquer des dommages neuro-oculaires, à laquelle on ajoute les lunettes qui, prêtées de spectateurs en spectateurs, participeraient à la transmission de germes et même la propagation des poux!

Des experts cités par le Corriere della Sera évoquent une possible aggravation de pathologies en cas d'affections oculaires spécifiques. Des études américaines mentionnent également que les personnes hypersensibles aux mouvements visuels peuvent se sentir nauséeuses en visionnant ce type de film.

Que faire dès lors? Ces lunettes représentent un certain coût pour les salles de cinéma, elles optent donc pour une location aux spectateurs (ce qui explique le prix plus élevé des séances en 3D). On pourrait se dire dès lors que le spectateur préfèrerait acheter sa propre paire pour la réutiliser pour chaque film utilisant la technique...

Mais ces lunettes dites actives, utilisées pour Avatar ou Alice au pays des merveilles, se synchronisent avec le projecteur, elles ne sont donc pas adaptées à tous les films. En attendant une analyse plus poussée, le Ministère italien exige un protocole pour la désinfection du matériel dans les cinémas, ainsi que des études quant aux effets sur la santé. Affaire à suivre... (ca)

  1. Idées reçues sur l'hiver et ses maladies: quatre croyances bien ancrées à jeter aux oubliettes

    Idées reçues sur l'hiver et ses maladies: quatre croyances bien ancrées à jeter aux oubliettes

    L’hiver est à nos portes... Bonne nouvelle pour certains qui adorent la période froide et les festivités de fin d’année. Mauvaise nouvelle pour d’autres qui craignent les maux hivernaux comme la peste. Mais saviez-vous qu’il existe quelques belles idées reçues concernant les pathologies hivernales et la protection contre les virus? On vous propose donc de trier le vrai du faux.
  2. Les futurs pères aussi devraient arrêter l'alcool

    Les futurs pères aussi devraient arrêter l'alcool

    Une nouvelle étude a établi un lien entre les malformations cardiaques congénitales d’un bébé et la consommation d’alcool de ses parents, a rapporté jeudi la chaîne américaine CNN. Ainsi, les pères qui ont bu au cours des trois mois avant la conception de l’enfant ont 44% de probabilités supplémentaires d’engendrer un bébé atteint de cardiopathie congénitale par rapport à ceux qui ne consomment pas d’alcool, voire 52% s’ils se sont adonnés au “binge drinking”, avec cinq boissons ou plus par épisode de consommation.