thinkstock
Plein écran
© thinkstock

"La consommation d'antibiotiques en Belgique reste très élevée"

VideoLa consommation d'antibiotiques en Belgique reste très élevée. D'après une étude de la Mutualité socialiste, publiée lundi, les jeunes médecins généralistes prescrivent cependant jusqu'à 30% d'antibiotiques en moins que leurs confrères plus âgés, après avoir pris en compte le profil de leur patient.

  1. Mettre les calories au menu pour lutter contre l'obésité: bonne ou mauvaise idée?

    Mettre les calories au menu pour lutter contre l'obésité: bonne ou mauvaise idée?

    Désormais, si vous ouvrez un menu dans un grand restaurant ou chaîne de restauration britannique, vous y verrez le nombre de calories par plat. Il s’agit d’une mesure gouvernementale visant à lutter contre l’obésité. Dans notre pays, pas moins d’un Belge sur deux est en surpoids et 16% sont même obèses. Cet ajout au menu, pourrait-il être une bonne idée pour nous ou existe-t-il un meilleur indicateur d’une alimentation saine? Et qu’en est-il des personnes souffrant de troubles alimentaires? Les diététiciens Michaël Sels (UZA) et Sanne Mouha donnent leur point de vue.
  2. Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent
    Independer.be

    Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent

    Le phénomène suivant est de plus en plus fréquent: le vol de voitures (électriques) lors duquel les voleurs piratent le système sans clé intelligent afin d’ouvrir votre voiture sans contact et de la voler sans laisser de trace physique. Heureusement, vous pouvez vous protéger contre un tel type de vol et avec une bonne assurance auto, vous serez couvert(e) au cas où ceci vous arriverait. Ci-dessous, Independer.be vous explique ce que vous devez savoir à ce sujet.
  3. Un expert sur le déclin de la fertilité: “Dans deux siècles, l’espèce humaine pourrait disparaître”

    Un expert sur le déclin de la fertilité: “Dans deux siècles, l’espèce humaine pourrait disparaî­tre”

    Selon un récent rapport remis au ministère français des Solidarités et de la Santé à la fin du mois de février, 3,3 millions de personnes seraient touchées par l’infertilité en France. Des résultats qui inquiètent le corps médical. Dans les colonnes du journal Le Point, le chef du service biologie de la reproduction au CHU de Montpellier, Samir Hamamah, tire la sonnette d’alarme. Selon lui, au rythme actuel, l’espèce humaine pourrait disparaître dans deux siècles.