Plein écran
© getty

La rougeole fait son retour: on fait le point

Entre contagion et dangerosité, faisons le point sur cette maladie en recrudescence.

La rougeole est une maladie virale, très contagieuse, qui touche surtout les jeunes enfants (<5ans). L'OMS estime que 89.780 personnes, dont une majorité d'enfants de moins de 5 ans, sont mortes de la rougeole en 2016 dans le monde.

Transmission
La rougeole est 6 fois plus contagieuse qu'une grippe. Le virus se propage, extrêmement facilement, lorsque les malades toussent ou éternuent, ou par le contact direct avec des sécrétions nasales ou laryngées. Ce sont les enfants les plus rapidement touchés... malheureusement ce sont aussi les plus vulnérables face à la maladie.

Symptômes et risques
Les premiers symptômes, qui apparaissent généralement 8 à 12 jours après l'exposition au virus, sont une forte fièvre, une rhinorrhée (nez qui coule), des yeux rouges et de petits points blanchâtres à l'intérieur de la bouche. Une éruption cutanée apparaît plusieurs jours plus tard, habituellement sur le visage et le haut du cou et s'étend progressivement vers le bas du corps. Dans certains cas, le virus rougeoleux peut être responsable de certaines complications graves: cécité, diarrhée sévère (pouvant entraîner de la déshydratation), infection auriculaire, pneumonie, encéphalite (entraînant parfois des œdèmes cérébraux),... allant parfois jusqu'au décès du malade.

Traitement
Il n'existe pas de traitement spécifique à la rougeole. Cette maladie virale se soigne via des traitements symptomatiques. Généralement, les malades guérissent endéans les 2 ou 3 semaines. Toutefois, chez certaines personnes plus sensibles (enfants, personnes immunodéprimées, femmes enceintes,...), la rougeole entraîne de graves complications. Il n'est plus rare de voir de nombreux malades décéder des suites de ces complications. Heureusement, il est possible de prévenir la rougeole à l'aide d'un vaccin.

Un problème de santé publique
En 2016, 5.000 personnes en Europe ont contracté la rougeole. En 2017, ce chiffre a fait un bond et ce n'est pas moins de 21.000 personnes qui l'ont attrapée. Malheureusement, le nombre de cas de rougeole est en constante augmentation. En 2018, l'OMS a recensé plus de 82.000 cas de malades de la rougeole, et ce rien qu'en Europe. La cause de cette recrudescence? Un taux de vaccination de moins en moins important. De nombreux médecins tirent la sonnette d'alarme. La rougeole est non seulement contagieuse, mais surtout dangereuse pour une grande partie de la population. La vaccination est primordiale pour éradiquer cette avancée et prévenir ainsi de nombreuses complications pouvant être fatales!

Campagne de vaccination
L'AFMPS (agence fédérale du médicament et des produits de santé) a relancé récemment une campagne de vaccination contre la rougeole afin de mettre en garde la population contre cette maladie. La vaccination est sûre et efficace. Deux doses de vaccin fournissent une protection quasi optimale contre le virus. Toutes les personnes qui ne sont pas immunisées (qui n'ont jamais été vaccinées ou qui n'ont jamais contracté la maladie) sont susceptibles d'être infectées. Un conseil donc, vaccinez-vous pour votre santé, mais aussi pour celles des autres!