Plein écran
© thinkstock

"Le cancer est souvent dû à un manque de chance"

Le cancer est souvent dû à un "manque de chance" qui voit des mutations aléatoires se produire dans le processus de division des cellules, plutôt qu'à des causes génétiques ou à un environnement défavorable, selon des chercheurs américains jeudi.