Le chauffeur de bus refuse l'accès à un handicapé "parce qu'il est en retard"

La mésaventure d'un usager à mobilité réduite dans le sud de la France.

Les faits ont eu lieu au Grau-du-Roi (Gard), ce dimanche 20 janvier, près de Montpellier. Amaury Martin, 28 ans, attend le bus Lio pour rentrer chez lui, au Thor, près d'Avignon (Vaucluse), à une centaine de kilomètres. Mais quand le chauffeur constate qu'il s'agit d'un passager à mobilité réduite, il refuse de l'aider à monter, relate France Bleu.  

Pas le temps
"Il a refusé de me monter dans le bus. Il a dit que le bus n'était pas accessible pour les personnes handicapées", confie Amaury Martin à la radio régionale. Pourtant, le logo "Accessibilité handicapé" est affiché sur la porte du véhicule du service public de la région Occitanie (sud). Mais rien n'y fait: le bus repart sans lui. Le chauffeur prétexte un "retard de 15 minutes". 

"Là, c'est stop!"
Ce n'est pas la première fois qu'Amaury est victime d'une telle injustice: "Là, c'est stop!". Excédé, Il a décidé de déposer plainte et a demandé à être reçu par... le président de la République. Le client lésé a également contacté les députés du Vaucluse et du Gard et alerté la secrétaire d'État en charge des personnes handicapées. 

Une "erreur" et des excuses
La région Occitanie s'est publiquement excusée auprès de la famille. Il s'agirait d'une "erreur" d'affichage car le bus n'était effectivement "pas habilité pour transporter des personnes à mobilité réduite". La mairie de Grau-du-Roi a quant à elle pris à sa charge les frais de taxi pour rapatrier Amaury chez lui. 

Le témoignage d'Amaury à découvrir ici.

  1. Le coach du Spirou se retire pour s’occuper de son fils malade: “Qu’est-ce que le basket par rapport à un enfant atteint d’un cancer?”

    Le coach du Spirou se retire pour s’occuper de son fils: “Qu’est-ce que le basket par rapport à un enfant atteint d’un cancer?”

    Pascal Angillis, coach du Spirou Charleroi, a décidé de mettre sa carrière d’entraîneur entre parenthèses pour rester au chevet de son fils, touché par une tumeur à l’œil. Il prend un “congé ponctuel” de deux à trois mois pour “raisons personnelles”, a-t-il expliqué dans un communiqué publié lundi sur le site internet www.spiroubasket.be du club de l’Euromillions Basket League.
  2. Le recours aux drains en cas d’otites chroniques est-il trop systématique?

    Le recours aux drains en cas d’otites chroniques est-il trop systémati­que?

    La Mutualité chrétienne (MC) met en garde mercredi sur le taux élevé de poses de drains auriculaires chez les enfants souffrant d'otites à répétition, alors que "cette opération chirurgicale est souvent inutile et présente des risques liés à l'intervention sous anesthésie générale". Elle appelle dès lors le corps médical ainsi que les parents à réfléchir à deux fois avant de privilégier un tel traitement.
  3. Idées reçues sur l'hiver et ses maladies: quatre croyances bien ancrées à jeter aux oubliettes

    Idées reçues sur l'hiver et ses maladies: quatre croyances bien ancrées à jeter aux oubliettes

    L’hiver est à nos portes... Bonne nouvelle pour certains qui adorent la période froide et les festivités de fin d’année. Mauvaise nouvelle pour d’autres qui craignent les maux hivernaux comme la peste. Mais saviez-vous qu’il existe quelques belles idées reçues concernant les pathologies hivernales et la protection contre les virus? On vous propose donc de trier le vrai du faux.