“Le syndrome de la cabane” ou la peur de retrouver la liberté

L’épidémie de coronavirus amorce sa décrue et les mesures désormais allégées autorisent à nouveau les confinés forcés à regoûter aux joies d’une liberté, certes limitée. Mais pendant que les uns redécouvrent avec délectation le monde extérieur, d’autres s’obstinent à rester sagement cloîtrés chez eux. Des “victimes” collatérales de l’enfermement et d’un syndrome bien connu dit de la “cabane”. 

  1. “Vous existez au-delà de vos fesses”: Iris Mittenaere recadre une internaute qui critique l’une de ses photos en bikini

    “Vous existez au-delà de vos fesses”: Iris Mittenaere recadre une internaute qui critique l’une de ses photos en bikini

    Les stars le savent: être présent sur les réseaux sociaux, c’est s’exposer à la critique (parfois gratuite). Mais ne comptez pas sur Iris Mittenaere pour se laisser faire. L’ancienne Miss Univers a rembarré une internaute qui critiquait une photo d’elle en maillot de bain. “Si l’on voit un bout de fesse cela dénigre la femme intelligente que je suis?”, lui a-t-elle lancé.