Plein écran
Illustration © Getty Images

Les 4 meilleurs conseils pour prendre soin de votre peau

Une bonne résolution pour l’année à venir? Prendre soin de sa peau. Pour vous aider dans cette démarche, un dermatologue, le docteur Tennstedt, nous a donné quatre grands conseils:

1. Une plaie qui ne guérit pas… je réagis!

La peau possède un merveilleux pouvoir de cicatrisation. Une plaie qui, après 2 à 3 semaines, n’a toujours pas pris le chemin de la guérison est une plaie qui doit être montrée à un spécialiste. Une bactérie a pu coloniser la plaie, une mauvaise circulation peut expliquer une cicatrisation plus difficile ou peut-être est-ce le début d’une pathologie plus grave comme une lésion cancéreuse? Les carcinomes baso- et spinocellulaires sont des cancers cutanés qui apparaissent souvent sur une région de la peau qui est régulièrement exposée au soleil (visage, crâne, main, décolleté, …). On les repère, la plupart du temps, en se souciant d’une plaie qui ne cicatrise pas. Le principe est donc simple, une plaie qui ne guérit pas: je réagis!

2. Surveiller ses points de beauté

Surveiller ses points de beauté est un des gestes santé les plus souvent oubliés. La fameuse règle ABCDE doit être mise en application. Si un point de beauté est Asymétrique, possède des Bords irréguliers, est de Couleur variable (brun avec une tache noire par exemple), a un Diamètre supérieur à 5 millimètres ou Évolue dans le temps, il faut consulter. Pour le docteur Tennstedt, c’est surtout le changement d’aspect d’un point de beauté (taille, couleur, …) ou l’apparition d’un nouveau point de beauté qui doit interpeller. La majorité des mélanomes (une des formes les plus courantes de cancer de peau) surviennent sans grain de beauté préexistant.

3. Éviter les coups de soleil... surtout dans l’enfance

Ce sont les excès de la jeunesse qui favorisent les cancers cutanés de l’adulte. Les enfants doivent donc impérativement être protégés du soleil. Chapeau, lunette et crèmes solaires indice 50+ sont leurs meilleurs alliés. L’idéal? Ne pas les exposer entre 12 et 15h. Les bébés de moins d’un an doivent à tout prix éviter toute exposition. En tant qu’adulte, le fait d’avoir exagéré pendant l’enfance ou l’adolescence ne doit pas constituer une excuse pour se dire “c’est trop tard, je ne me protège pas”…bien au contraire! Il n’est jamais trop tard pour se protéger. La photo-protection, pensez-y en été, mais aussi en hiver! Quoi de plus dangereux que les UV en montagne?

4. Les produits bio ou naturels ne sont pas pour autant inoffensifs

Ils ne sont pas tous mauvais, loin de là, mais très souvent le consommateur pense que “bio” ou “naturel” veut dire sans danger. Grave erreur! Certains d’entre eux sont responsables d’allergies ou d’irritations de la peau par exemple. Avec le boom des applications de consommation, on ne réfléchit plus vraiment à ce qu’on achète. “Ce produit a une bonne cote? Je prends!” Mais n’oublions tout de même pas que certains composants ne doivent pas être utilisés chez le jeune enfant, la femme enceinte, la personne qui a des allergies,… Renseignez-vous toujours auprès de votre dermatologue, votre médecin traitant ou votre pharmacien.

En conclusion, la peau possède de multiples rôles fondamentaux: cicatrisation, rôle de protection contre les agressions extérieures ou les chocs, réservoir en eau, synthèse de vitamine (vitamine D notamment),… C’est aussi la première chose qu’on voit chez une personne. Elle a donc aussi une fonction psychosociale importante. Pour une bonne santé, protégeons-la un maximum.