Plein écran
© thinkstock

Les solutions contre les maux de transport

Nausées, vomissements, bouffées de chaleur, … être malade en voiture, quelle galère!

Le mal des transports est le lot quotidien de certains malchanceux. Le départ en vacances est alors synonyme de nausées, vomissements, mal-être, pâleur, bouffées de chaleur, … Comment venir à bout de ces symptômes désagréables? En adoptant tout d’abord de bons réflexes:

• Lors du voyage en voiture, en train, en avion ou en bateau, il faut se placer là où les secousses sont les moins fortes. Le mal des transports est provoqué en grande partie par des mouvements lors des trajets. Il faut donc minimiser les turbulences! S’installer sur le siège avant dans la voiture, ou au milieu à l’arrière, choisir la cabine la plus au centre du bateau, …

• S’assoir dans le sens du voyage et regarder la route.

• Éviter de lire ou de regarder un film.

• S’installer confortablement, porter des vêtements amples qui ne compriment pas le ventre, utiliser un coussin de tête qui la maintient correctement lors du trajet, …

• Manger léger avant de partir. L’estomac ne doit pas être vide… mais pas trop rempli non plus!

• Faire des pauses régulières, s’aérer, bouger, …

• Éviter de surchauffer la voiture, éviter les odeurs fortes (tabac, nourriture, parfum, …) dans l’habitacle, aérer régulièrement.

• Partir reposé, non stressé.

Si malgré tous ces bons réflexes vous souffrez toujours du mal des transports, il existe des solutions...

Les solutions homéopathiques

Les petits comprimés sublinguaux de Cocculine® sont indiqués pour toute la famille et luttent contre les différents symptômes du mal des transports. En préventif ou en curatif, demandez conseil à votre pharmacien. Pour les voyages en avion, on opte plutôt pour les granules de Borax 9 CH. Et pour tous les symptômes digestifs, pensez au Nux Vomica 5 CH.

Les huiles essentielles

Basilic, gingembre, menthe poivrée, citron,… il existe une panoplie d’huiles essentielles qui luttent contre le mal des transports et les inconforts de trajet. Mais attention! L’utilisation des huiles essentielles nécessite certaines précautions. On ne peut pas les utiliser n’importe comment et à n’importe quel âge. Certaines sont contre-indiquées chez les enfants, d’autres doivent être diluées avant utilisation, … Demandez toujours conseil à votre pharmacien.

L’acupression

Il existe, en médecine traditionnelle chinoise, un point d’acupression qui permet de soulager les nausées et les vomissements. Ce point se situe à exactement 3 largeurs de doigts au-dessus du pli du poignet entre les 2 tendons. Des bracelets anti-nausées existent et utilisent la technique de l’acupression pour soulager les symptômes du mal des transports.

Le gingembre

Les gingérols (substances actives contenues dans le gingembre) possèdent des propriétés antiémétiques (anti-vomissements) et cholagogues (facilite la vidange gastrique). Ils augmentent aussi les sécrétions digestives ce qui facilite le processus de digestion. En pharmacie, vous pourrez aisément vous procurer des comprimés ou des gommes de gingembre (Antimétil®, Emistyl®, Eupep®, … ). Faciles et efficaces contre les nausées en tout genre.

Les médicaments

Le dimenhydrinate est un antihistaminique qui n’est plus utilisé pour ses propriétés antiallergiques, mais pour ses effets antiémétiques. Seul problème, il entraîne de la somnolence. Disponible en pharmacie sous forme de petits comprimés à avaler, il peut être donné aux enfants à partir de 2 ans (doses différentes selon l’âge). Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

  1. 10 choses que vous ne saviez pas sur les vergetures

    10 choses que vous ne saviez pas sur les vergetures

    Les vergetures font l’objet de bien des demandes en pharmacie et en médecine dermatologique. Ces lignes qui apparaissent parfois sur la peau se présentent d’abord sous forme de bandes plates de couleur rose à rouge (stries immatures) qui deviennent plus longues, plus larges et rouge-violet. De mois en années, les marques s’estompent et deviennent banches, hypopigmentées (stries matures). Elles apparaissent parallèlement aux lignes de tension cutanées comme des marques cicatricielles, ridées, blanches et atrophiées. À quoi sont dues les vergetures? Quels sont les facteurs favorisant leur apparition? Comment s’en débarrasser? Certaines études se sont penchées sur ces questions. Voici donc quelques faits avérés sur ces stries cutanées: