Illustration.
Plein écran
Illustration. © Getty Images

Nos astuces pour prendre soin des mains qui souffrent des lavages incessants

Voici la technique et les produits idéaux pour prendre soin de vos mains.

En cette période de pandémie, le message tourne en boucle. Il faut se laver les mains régulièrement! Ce geste simple a toujours été trop souvent esquivé. Pourtant, le nettoyage des mains à l’eau et au savon permet d’éviter la propagation de germes. Il doit se faire plusieurs fois par jour à certains moments clés de la journée: au sortir des toilettes, avant de préparer à manger, après un trajet en transport en commun, avant de passer à table ou encore avant de s’occuper de bébé. Les autorités de santé et le gouvernement le crient haut et fort à l’heure du covid-19: le lavage des mains est indispensable, et d’autant plus nécessaire à l’heure actuelle, pour lutter contre cette pandémie mondiale. Les solutions hydroalcooliques sont une option au lavage des mains si on est hors de portée d’un point d’eau et de savon.

Il y a malheureusement un inconvénient à ce lavage intensif des mains. Elles se dessèchent, se fissurent, se crevassent. La peau possède son propre microbiote. Les bonnes bactéries qui la recouvrent la protègent contre d’éventuelles infections. Elles empêchent la colonisation par des germes pathogènes et participent aux différents processus de cicatrisation lors de blessures. La peau est aussi recouverte naturellement d’un fin film hydrolipidique qui assure son hydratation, sa souplesse, sa bonne santé. Un nettoyage très régulier des mains, même s’il est indispensable actuellement, aura tendance à détruire d’une part, le biofilm cutané (microbiote) et d’autre part, à enlever cette fameuse couche hydrolipidique. Les solutions hydroalcooliques, elles, dessèchent encore plus vite les mains à cause de leur composition alcoolisée.

Désagréable? Pas seulement! Une peau desséchée, crevassée peut être douloureuse et pire, se fissurer et créer de petites portes d’entrée aux infections.

Trilogie idéale

L’idée est donc de protéger et de chouchouter ses menottes. Pour ce faire, suivez le guide et appliquez bien ces 3 étapes consécutives:

- Nettoyage à l’aide d’un savon doux…ou mieux à l’huile lavante!

Celle-ci va laver votre peau sans la décaper, la nourrir et laissera un film lipidique protecteur contre les agressions extérieures. Ces huiles lavantes, disponibles en pharmacie, sont les premiers produits introduits auprès des patients qui souffrent de peau sèche, d’eczéma ou chez les bébés à la peau atopique.

- Application d’une crème hydratante et nourrissante

Après un nettoyage et un séchage efficaces, l’étape suivante est l’utilisation d’une bonne crème hydratante. La meilleure? Celle qui vous plait et qui convient le mieux. Au plus vous l’appréciez, au plus vous la mettrez. C’est la clé pour garder une peau hydratée. Alors ici, faites-vous plaisir et choisissez selon vos envies. Attention cependant, si vous avez une peau très réactive, si vous êtes enceinte ou si vous l’utilisez pour toute la famille: évitez les parfums et les huiles essentielles.

- Protéger ses mains

L’incessant nettoyage de nos mains est une des causes des mains sèches, mais il n’est peut-être pas la seule! Les produits d’entretien et le froid peuvent aussi en être la cause. Veillez donc à les protéger un maximum à l’aide de gants ou de solutions barrières qui forment une couche protectrice (film invisible et protecteur) sur votre peau.

L’urée, une bonne idée?

L’urée est une molécule qu’on retrouve dans certains laits ou crèmes corporels. Elle a des propriétés hydratantes et exfoliantes. En plus d’hydrater la peau, elle ôtera aussi les petites peaux mortes. Attention cependant à sa concentration: plus elle est concentrée, plus elle sera exfoliante.

Et si ça ne fonctionne pas…voici l’astuce ultime!

Pensez à l’effet occlusif des pansements et des gants. Si vos mains sont très sèches, enduisez-les de crèmes le soir et enfilez des gants en coton. Si vous souffrez plutôt d’une ou deux crevasses, appliquez une belle couche de crème et un pansement par-dessus la plaie…la blessure disparaîtra plus rapidement.

  1. Arrêtez de râler: l'été n’est pas annulé
    Blog

    Arrêtez de râler: l'été n’est pas annulé

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici et YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.