Plein écran

Plus on vieillit, plus le corps rétrécit

Coeur, organes génitaux, colonne vertébrale, cerveau... Tout devient plus petit à mesure que l'âge avance

Plein écran
Plein écran

C'est connu, plus on vieillit, plus la taille se tasse. On devient plus petit. Ce qui est moins connu, par contre, ce que d'autres organes rétrécissent.

Le Daily Mail dénombre "une multitude de choses qui se rétrécissent avec l'âge : nos cœurs, les os du visage et les organes sexuels", parmi tant d'autres.

Souvent, ces changements vont "de pair avec des problèmes de santé."

La structure osseuse du visage
Des experts pensent que les femmes perdent leur structure osseuse du visage plus tôt que les hommes. Ainsi, la gent féminine commencerait à remarquer un changement dès leurs 40 ans. Les hommes, quant à eux, observeraient ce phénomène 10 à 15 ans plus tard.

5 à 8 centimètres plus petits
La plupart des humains perdent environ 1 centimètre tous les dix ans, au-delà de 40 ans. A 80 ans, les hommes auront perdu 5 centimètres de hauteur, contre 8 centimètres pour les femmes.

Ce phénomène trouve diverses explications naturelles : ménopause (les femmes ont plus de muscles et de graisse, et donc leur corps supporte un poids plus élevé), ostéoporose (os fragiles et cassants), aplatissement des disques de la colonne vertébrale...

Pour se protéger face au rétrécissement, les chercheurs conseillent d'adopter un régime sain avec une consommation quotidienne de calcium et de vitamines D.

"Fumer, boire de l'alcool et l'excès de caféine (plus de huit tasses de café ou de thé par jour) peuvent affecter la santé des os, aussi", explique Claire Bowring, de la National Osteoporosis Society.

Le sport, également, peut résorber la perte de hauteur... Avoir un bon maintien prévient le tassement des disques vertébraux.

0, 3 g de coeur en moins
Avec l'âge, le muscle cardiaque a tendance à diminuer. Selon une étude de Susan Cheng, de l'Université Johns Hopkins à Baltimore (Etats-Unis), le cœur rétrécit avec l'âge.

Il perdrait en moyenne 0, 3 g par an. Cette scientifique a observé le phénomène en étudiant 5.004 personnes entre 45 et 84 ans.

Le rythme cardiaque s'en voit modifier. Il faut plus de temps au coeur pour pomper le sang. Ce qui accroit considérablement le risque d'infarctus.

Pour prévenir ces soucis, il convient d'exercer ce muscle. Le sport (monter les escaliers, marcher, aérobic, danse, natation...) est bon pour la santé.

Diminution des organes sexuels
Le pénis et le vagin ont également tendance à rétrécir avec l'âge.
Des plaques graisseuses se déposent sur les artères du pénis. Cela restreint de façon plus ou moins importante le flux sanguin.
Cela peut atrophier le pénis. Cela se traduit par un changement de taille de l'organe.

Le Dr Irwin Goldstein, directeur de la médecine sexuelle à Alvarado Hospital de San Diego, indique qu'à "partir de 40 ans, les testicules commencent également à rétrécir." Cela peut aller jusqu'à un centimètre de diamètre entre 30 et 60 ans.

Chez les femmes, la ménopause réduit le taux d'oestrogènes. Le flux sanguin vers  la zone génitale est donc moins important. Les seins perdent également au niveau du volume. Les glandes mammaires se dessèchent et laissent de la place à la graisse. La peau se laisse aller.
Pour se protéger, les spécialistes n'ont pas trop se solutions à apporter hormis avoir une vie sexuelle active.

Sur Passeportsanté.net, on apprend : " le couple traversera parfois une période d'ajustement (souvent aux abords de la retraite), qui l'amènera à explorer de nouveaux moyens de vivre la sexualité. Avoir des attentes irréalistes peut entraver cette recherche. Sachons qu'il est normal qu'avec l'âge : l'intensité des sensations et de l'orgasme soit moins puissante; le pénis en érection soit moins rigide et moins élevé; et que l'excitation sexuelle arrive plus lentement et demande une stimulation plus directe de la part de la (ou du) partenaire. "

Le cerveau devient plus petit
Des chercheurs ont examiné des clichés des cerveaux de 55 participants âgés. Ils ont découvert qu'avec l'âge, le cerveau rétrécit de façon marquée. Mais cela n'aurait aucune influence sur la réfléxion.

Cependant, les sujets en bonne santé physique auraient une moins grande perte de volume que les autres. Le tabagisme, l'alcool et le diabète favoriseraient cette perte volumétrique.

Verdict ? Faire du sport, encore et toujours. Avoir un mode de vie sain et stimuler le cerveau peuvent également vous aider à avoir un cerveau plus gros avec l'âge...

L.C.C.