Plein écran
© Getty Images/iStockphoto

Plusieurs bébés nés avec des mains difformes dans la même région en Allemagne

Trois enfants sont nés avec des mains difformes au cours de ces derniers mois à l'hôpital Sankt Marien à Gelsenkirchen, dans l'ouest de l'Allemagne, a communiqué l'établissement. Des médias locaux évoquent même un quatrième cas, à Datteln, une ville voisine.

Les nourrissons en question sont nés entre juin et début septembre. "Il se pourrait que ce soit une coïncidence, mais nous trouvons tout de même frappant que ces cas aient lieu de façon si rapprochée dans le temps", peut-on lire sur le site web de l'hôpital. 

Deux bébés ont des malformations à la main gauche (la paume et les doigts sont à peine développés) tandis que chez le troisième, c'est la main droite qui est concernée. Selon l'institution, un cas similaire s'était produit il y a de nombreuses années. 

Les familles des enfants n'ont aucun lien entre elles et présentent des caractéristiques sociales, culturelles et ethniques différentes, d'après l'hôpital. Elles vivent toutes dans la même région, au nord de la Ruhr.

Le corps médical ne trouve dès lors pas d'explication mais souligne que ce type de malformations surviennent généralement pendant la grossesse, entre la 24e et la 36e semaine, lors de la formation des membres. Ces anomalies peuvent être liées à une infection par des pesticides ou des substances nocives, mais sont très rares, rapportent les médias allemands. 

  1. Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Depuis 2016, Bob Schwartz souffre d’insomnie. Chaque nuit, cet Américain de 59 ans se lève toutes les 90 minutes pour aller aux toilettes. En plus de ce problème urinaire nocturne, il souffre également d’hypertension artérielle, de troubles digestifs chroniques, de graves déséquilibres hormonaux et d’une perte de masse musculaire. Au total, Bob a consulté plus de 100 médecins qui ont tous été incapables de diagnostiquer la maladie qui le ronge.