Plein écran
Canada, Ontario, Toronto © Getty Images/Cavan Images RF

Pourquoi il vaut mieux dormir entre 6h et 9h par nuit

Dormir trop ou trop peu, dans les deux cas, c’est dangereux... 

L’étude a été menée par des chercheurs des universités de Colorado Boulder et de Manchester et le Massachussetts General Hospital. Ils se sont penchés sur les données médicales de 461.447 patients âgés de 40 à 69 ans, dont leurs habitudes de sommeil, relate le site spécialisé Sciencedaily

Selon leurs conclusions, les personnes qui dorment moins de six heures par nuit présentent un risque de crise cardiaque 20 % supérieur à celles qui dorment entre six et neuf heures. Pire, les “bons dormeurs”, au sommeil supérieur à 9 heures, voient ce risque augmenter de 34 % !

Il convient donc de respecter un créneau de 6 à 9 heures par nuit pour ménager son coeur. 

En effet, plus étonnant encore, un sommeil régulier de 6 à 9 heures par jour réduirait même de 18 % la probabilité d’une crise cardiaque chez les sujets génétiquement prédisposés à ces risques, porteurs de maladies cardiaques héréditaires, par exemple. 

“La preuve éclatante que la durée du sommeil est un facteur-clé dans le domaine de la santé cardiaque. Un constat qui vaut pour tout un chacun”, conclut Celine Vetter, co-directrice de cette étude

  1. Le témoignage d’une aide-ménagère: “Le métier de femme de ménage est un peu comme la prostitution. Il est facile d’y entrer, mais beaucoup plus difficile d’en sortir”

    Le témoignage d’une ai­de-ménagère: “Le métier de femme de ménage est un peu comme la prostituti­on. Il est facile d’y entrer, mais beaucoup plus difficile d’en sortir”

    Il existe des métiers plus faciles que d’autres, des métiers qui rapportent plus que d’autres et des métiers qu’il est plus difficile de quitter que d’autres. Selon Maya (nom d’emprunt), être aide-ménagère n’est pas compliqué. En revanche, faire ses adieux au milieu, comme elle souhaite le faire depuis longtemps, c’est une autre histoire.